Bernard Tapie ''ne mettrait pas 150 millions'' pour racheter l'OM

FOOTBALL - Ancien président de l'Olympique de Marseille, Bernard Tapie a toujours un oeil avisé sur le club provençal. Interrogé par Le Figaro, l'homme d'affaires a exclu un retour à la tête du club. Un club qu'il juge ''largement aussi attractif que Paris''.

Bernard Tapie et l'OM, c'est un peu le lien qui ne se défait jamais. Alors quand des rumeurs de reprise du club par un prince saoudien richissime circulent, l'ancien Ministre a forcément un avis bien tranché à livrer. Interrogé par Le Figaro jeudi, il a déclaré ''apporter un crédit un peu court'' à cette rumeur, tant il sent la famille Louis-Dreyfus, propriétaire du club, attachée à l'Olympique de Marseille.

LIRE AUSSI >> Les raisons qui pourraient pousser le prince à racheter l'OM

Et selon lui, les sommes évoquées pour une possible éventuelle vente sont farfelues. ''150 millions (d'euros)? Moi, je ne les mettrais pas !'', jure Tapie. A titre de comparaison, le Paris Saint-Germain, guère reluisant à l'époque, avait été racheté 70 millions d'euros par les Qataris. Marseille ne vaudrait pas moins, selon l'ancien président.

Marseille, "le lieu où les plus grands de ce monde viennent"

''C'est le lieu où les plus grands de ce monde viennent durant trois mois de l'année en vacances. On ne retrouve pas seulement les personnalités les plus riches de la planète dans ce coin, mais aussi les plus connues et les plus influentes. Marseille est largement aussi attractive pour ces personnes que Paris.''

Si reprise il y a, Bernard Tapie ne s'imagine pas pour autant faire son retour dans le jeu marseillais. Car le nouveau propriétaire ''ne l'appellerait jamais'', croit-il. ''Je n'ai pas dit que je n'ai pas envie ou que je ne le ferai pas, mais cette hypothèse ne peut tout simplement pas arriver. Pourquoi viendrait-il chercher quelqu'un comme moi...''

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : des vols spéciaux pour rapatrier en France les personnes bloquées au Maroc

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Covid-19 : "Il est légitime de prendre des précautions" face au variant Omicron, explique le Pr Alain Fischer sur LCI

Joséphine Baker : quand un cercueil entre vide (ou presque) au Panthéon

EN DIRECT - Candidature d'Éric Zemmour : le polémiste sera l'invité du 20h de TF1 mardi

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.