Blessé, Nabil Fekir ne rejouera pas avant six mois (au moins) mais l'OL ne le remplacera pas

Blessé, Nabil Fekir ne rejouera pas avant six mois (au moins) mais l'OL ne le remplacera pas

FOOTBALL – Le joueur, sévèrement touché au genou vendredi, sera indisponible pour au mois six mois. Un vrai coup dur pour les Bleus mais aussi et surtout pour son club, l'Olympique lyonnais. Pourtant, Jean-Michel Aulas pas l'intention de faire appel à un joker médical. Explications.

Personne n'est irremplaçable... à part Nabil Fekir. Victime vendredi avec l'équipe de France d'une rupture du ligament croisé antéro-interne du genou droit, une lésion du ligament latéral interne et du ménisque interne, l'attaquant de l'OL doit être opéré en ce début de semaine. Evidemment, cette grave blessure constitue une véritable tuile pour Didier Deschamps mais, surtout, il s'agit d'une authentique catastrophe pour Hubert Fournier, le coach des Gones. Car en ce début de saison, c'est Nabil Fekir, meilleur buteur de la L1 (4), qui tient la baraque lyonnaise.

Alors que le règlement, puisqu'il s'agit d'une blessure grave, autorise Lyon à recruter un joueur pour remplacer son homme providentiel, Jean-Michel Aulas, le président, s'y est refusé: "Ce n’est pas en notre faveur car cet éventuel renfort ne pourrait pas être inscrit sur la liste pour disputer la Ligue des Champions. Il ne pourrait jouer qu’en Championnat" , a expliqué JMA sur le site du club .  C'est exact, mais en étant opéré en début de semaine et en observant une phase de rééducation classique pour ce genre de blessure (six mois), Nabil Fekir ne pourrait être autorisé à rejouer qu'en mars et manquera donc toute la phase de groupes en Coupe d'Europe qui se termine début décembre. 

Lacazette a la pression

L'OL a quand même décidé de jouer la carte "jeune" afin de compenser cette absence longue durée : "On a Alex (Lacazette) et Claudio (Beauvue). Il y a Maxwel (Cornet) qui impressionne tout le monde. Il y a aussi Aldo (Kalulu)", ce dernier âgé de19 ans, a signé son premier contrat pro durant l'été. 

Le président rhodanien prend donc le pari de mettre la pression sur les valides. A commencer par Alexandre Lacazette qui, en ce début de saison, n'est plus que l'ombre du meilleur buteur du Championnat qu'il a été la saison dernière. "Alex (Lacazette) va être en situation de nous aider. J’ai une grande confiance en lui ; c’est l’opportunité de retrouver un grand Alex", exhorte Jean-Michel Aulas. Le plus tôt, face à Lille le 12 septembre prochain par exemple, serait évidemment le mieux. 

EN SAVOIR + >> La blessure de Nabil Fekir, un coup dur pour le foot français 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : des exigences de test renforcées pour entrer aux États-Unis à partir de la semaine prochaine

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Présidentielle : "Eric Zemmour n'a pas la capacité d'aller au second tour", assure Marine Le Pen

Y a-t-il réellement "91% de fausses couches" chez les mères vaccinées au cours du premier trimestre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.