Un remède miracle pour Neymar avant PSG-Real ? "À ma connaissance, on n'a rien de magique"

INTERVIEW - Blessé dimanche contre Marseille (3-0), Neymar souffre d'une "entorse" de la cheville droite et d'une "fissure" d'un os du pied. Pour le médecin du sport Jean-Christophe Miniot, joint par LCI ce mardi, les éléments fournis par le staff médical du PSG laissent peu de place à l'optimisme à huit jours du match face au Real Madrid.

Le diagnostic est tombé lundi soir. Sorti sur civière la veille face à l'OM (3-0), le visage rongé par la douleur, Neymar souffre d'une "entorse antero externe" de la cheville droite et d'une "fissure du cinquième métatarsien". Si le premier bilan effectué dimanche soir à l'Hôpital américain de Neuilly avait d'abord écarté une fracture ou une entorse grave, les examens complémentaires passés lundi par le Brésilien ont permis d'affiner le dégré de gravité de sa blessure. 


Alors qu'au Brésil la rumeur d'une opération a pris de l'ampleur, bien qu'Unai Emery ait démenti l'information à la mi-journée, sa présence est plus qu'incertaine à huit jours du huitième de finale retour de Ligue des champions décisif (match aller perdu 3-1) contre le Real Madrid.

Contacté par LCI, Jean-Christophe Miniot, médecin du sport, spécialisé en traumatologie sportive, juge qu'il est "peu probable" de voir Neymar fouler la pelouse du Parc des Princes, le 6 mars, face aux Merengue. Même si aucun diagnostic n'était définitif à l'heure où nous l'avons interrogé, l'optimisme n'était pas de rigueur concernant le numéro 10 parisien...

LCI : Au regard du diagnostic, Neymar pourra-t-il tenir sa place face au Real Madrid ?

Jean-Christophe MINIOT : C'est peu probable. Il faut savoir que la fissure se guérit en moyenne en 15 à 21 jours. Ensuite, pour une entorse de base, en fonction du degré de gravité, il faut compter entre trois et six semaines d'arrêt. Selon plusieurs études, entre 20 à 40% d'entorses présentent des complications à court, moyen et long terme. Ce sont les examens complémentaires, la radiographie, l'échographie et, dans ce cas-là pour Neymar, l'IRM, qui vont permettre aux médecins de faire le bilan des lésions. C'est en fonction des lésions qu'on pourra dire l'importance des dégâts anatomiques qui ont eu lieu dans sa cheville et donner des délais de reprises. Mais ça paraît assez compromis.

LCI : Comment peut-on se remettre d'une telle blessure ?

Jean-Christophe MINIOT : Classiquement, on a notre arsenal thérapeutique traditionnel : les infiltrations, la mésothérapie, la rééducation, le repos, les anti-inflammatoires et une immobilisation plus ou moins longue, en fonction de la gravité de l'entorse du patient. Pour les injections de sang ou de concentré plaquettaire (PRP), il faut savoir qu'on est encore au stade d'évaluation. Nous n'avons pas de certitudes sur l'efficacité de ces techniques.

En vidéo

Le portrait en hashtag de Neymar Jr

LCI : En avril 2015, David Luiz, pourtant annoncé blessé quatre semaines, s'était rétabli après un séjour réparateur en Russie. Existe-t-il des remèdes miracles ?

Jean-Christophe MINIOT : Pour David Luiz, c'était une blessure musculaire (à la cuisse, ndlr). Là, on est sur de l'osseux et du tendineux, ce n'est pas la même chose. Et croyez-moi, si un remède miracle existait, je l'aurais déjà appliqué. À ma connaissance, on n'a rien de magique. Des joueurs m'ont fait des trucs comme ça, mais je n'ai jamais rien vu de probant. Vous savez, les médecins du sport sont au courant de ce qui se fait dans leur discipline. Il sont à l'affût des nouvelles techniques. Si le médecin du PSG, mon ami Eric Rolland, avait un moyen de faire jouer Neymar dès aujourd'hui, il le ferait sans aucun doute.

LCI : Peut-il aggraver la blessure s'il rejoue trop tôt ?

Jean-Christophe MINIOT : Il y a systématiquement un risque d'aggravation quand vous jouez sur une blessure. Surtout si cette dernière n'est pas correctement cicatrisée. Dans le cas qui nous intéresse, ici Neymar, le joueur peut aggraver les lésions ligamentaires, la lésion osseuse... Est-ce que le jeu en vaut la chandelle ? Est-ce que Neymar est si indispensable que ça au PSG ? C'est au coach parisien de donner des réponses, pas au médecin.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Neymar la superstar du PSG

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter