Blessures au PSG : Thiago Silva accuse la LFP et fait confiance à Laurent Blanc

Blessures au PSG : Thiago Silva accuse la LFP et fait confiance à Laurent Blanc

FOOTBALL - Selon le capitaine du PSG, les instances françaises ne protègent pas assez les équipes de L1 participant à la Ligue des champions. D'où l'hécatombe de blessures qui a frappé le club parisien samedi.

Il est l'un des rares à répondre aux questions qu'on lui pose. Contrairement à nombre de ses coéquipiers au PSG, Thiago Silva n'est pas un adepte de la langue de bois et de la phrase creuse. La dernière sortie médiatique du capitaine parisien, samedi soir dans la foulée du nul (2-2) concédé au Parc des Princes face à Caen , l'illustre assez bien. Le club de la capitale a longtemps semblé filer vers la victoire et la première place du classement, mais cinq blessures et deux buts normands, à 11 contre 9, ont fait basculer ce match durant les trois dernières minutes. Et, selon le Brésilien, tous ces pépins physiques ne doivent rien au hasard : ils sont la conséquence d'un certain laxisme.

Thiago Silva : "Je n'ai jamais connu ça"

"Je pense que la Ligue aurait pu nous protéger, a-t-il en effet accusé. Il faut réfléchir un peu. Les instances françaises doivent penser un peu plus au PSG, mais aussi à Monaco. C’est très dur de jouer tous les trois jours. Et pour un événement particulier comme cette rencontre face à Chelsea, la programmation de ce match contre Caen aurait pu être aménagée pour qu’on se prépare au mieux. Deux jours de repos, ça ne suffit pas" Pour mémoire, c'est parce qu'ils ont été éliminés en Cup que les Blues de José Mourinho n'ont même pas eu à jouer ce week-end .

"Franchement je n’ai jamais connu ça. Peut-être avec des cartons rouges, mais là c’est incroyable ! Le déroulement de la seconde période a été horrible. Je ne comprends pas ce qui s’est passé", a aussi déploré le défenseur. Avant, tout de même, de faire montre d'un certain optimisme : "Je fais entièrement confiance à Laurent Blanc pour gérer ça au mieux. Le coach a déjà prouvé qu'il savait s'adapter et il trouvera sûrement la meilleure formule et la meilleure façon de jouer. Dans tous les cas, ce match sera fabuleux à vivre et, à mon avis, ça reste du 50-50." On aurait alors pu croire à un discours consensuel de circonstance. Mais il s'agissait de Thiago Silva.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

"Nos aînés ont raison" : nouvelle tribune de militaires sur le risque d'une "guerre civile" en France

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Le "champignon noir" : que sait-on de cette infection qui touche les yeux de patients guéris du Covid en Inde ?

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : l'interview poignante de Valérie Bacot dans "Sept à Huit"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.