Bordeaux : Diego Rolan renvoyé en CFA par Sagnol

Football
FOOTBALL – Après son altercation avec Nicolas Maurice-Belay ce week-end face à Nantes, Diego Rolan ne jouera pas les deux prochains matches de Bordeaux. L'attaquant uruguayen sera mis à la disposition de la CFA jusqu'à la trêve, comme l'a confirmé Willy Sagnol en conférence de presse.

Willy Sagnol ne transige pas avec la discipline. L'ancien sélectionneur des Espoirs l'avait déjà fait savoir à Giannelli Imbula lorsque ce dernier avait manqué de respect à un kiné des Bleuets. Le coach de Bordeaux doit faire à un nouveau problème de comportement mais cette fois-ci au sein de son effectif des Girondins.

La scène se déroule lors du match Nantes-Bordeaux (2-1) de samedi après-midi. Nicolas Maurice-Belay, auteur d'une prestation sans relief, laisse sa place à Henri Saivet à vingt minutes de la fin de la rencontre. Le joueur français vient taper dans la main de chacun des remplaçants, sauf dans celle de Diego Rolan qui semble ignorer la sortie de son coéquipier. L'attaquant uruguayen et "NMB" sont alors tout près d'en découdre, mais plusieurs remplaçants bordelais repoussent Maurice-Belay afin de faire retomber la pression.

Rolan absent face à Lille et Lyon

Une fois la rencontre terminée, la tension était de nouveau présente dans le vestiaire, ce qui aurait amené certains cadres de l'équipe à exprimer leur façon de penser selon l'Equipe. Willy Sagnol n'aurait été averti de cet incident qu'après la rencontre, et a souhaité prendre des mesures fortes. Diego Rolan manquera les deux prochains matches de son équipe (Lille en Coupe de la Ligue, la réception de Lyon en L1) et sera à disposition de la CFA jusqu'à la trêve selon Sagnol, qui est revenu sur cet épisode en conférence de presse lundi midi.

"Un joueur a refusé d'aller s'échauffer et les autres ont réagi. Rolan a compris la sanction et cela n'enlève rien à son très bon début de saison (5 buts en L1). Diego est un jeune joueur dont le statut à rapidement changé" a lâché Sagnol. Très remonté contre son attaquant, le coach des Girondins avait pointé du doigt le comportement de Rolan, qui n'était pas à son premier écart de conduite. "On dit toujours qu'on a droit à une deuxième chance dans la vie mais pour le joueur concerné, c'était déjà sa deuxième." L'international uruguayen foulera donc la pelouse de Saint-Malo samedi après-midi avec la réserve bordelais. Rolan aura sûrement retenu la leçon.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter