Bourdes en série : l'hymne d'Andorre joué par erreur au coup d'envoi de France-Albanie et le speaker qui s'excuse auprès des supporters de l'Arménie

Football

CAFOUILLAGE - Le coup d'envoi du match France - Albanie a été retardé, samedi, car l'hymne de l'Andorre a été diffusé à la place de celui de l'Albanie samedi 7 septembre au Stade de France.

Un léger moment de flottement a traversé le Stade de France, samedi, au début du match opposant la France à l'Albanie. À la place de l'hymne albanais, c'est l'hymne d'Andorre - dont l'équipe affrontera les Bleus mardi - qui a été diffusé, suscitant le mécontentement des supporters et des joueurs albanais, et provoquant le retard du coup d'envoi, le temps que le bon hymne soit diffusé.

Lire aussi

Une partie du public albanais venu au stade de France a en effet sifflé au moment du passage de l'hymne. Les joueurs albanais ont quant à eux fait part de leur incompréhension, et demandé à ce que le vrai hymne de leur pays soit joué. Selon Le Parisien et Le Figaro, l'explication réside dans un échange de mails trop long. Le nom de fichier "FRAALB" était quasiment le même que celui du match de mardi "FRAAND". Les équipes concernées n'ont pas fait attention et ont ainsi envoyé le mauvais hymne.

Au bout de quelques minutes d'attente, nouvelle erreur : le speaker du Stade de France - Max de Fun Radio - annonce que l'hymne est prêt et qu'il s'excuse auprès des supporters... de l'Arménie. Il a fallu attendre quelques minutes de plus pour que l'hymne albanais soit finalement joué.  

La FFF présente ses excuses

"J'ai dit à mes joueurs de ne pas jouer tant qu'il n'entendait pas l'hymne national, mais je crois que ça s'est bien passé" au final, a raconté en conférence de presse le sélectionneur de l'Albanie, Edoardo Reja.

"On était vraiment surpris d'entendre que ce n'était pas notre hymne. Mais c'est une erreur qu'on peut commettre, le plus important c'est qu'à la fin on ait pu avoir notre hymne", a développé le défenseur albanais Frédéric Veseli devant les médias.

Les officiels français ont, de leur côté, fait amende honorable devant cet incident.

Le président de la Fédération française de football (FFF) "Noël Le Graët, qui entretient d'excellents rapports avec nos homologues albanais, est allé présenter ses excuses au président de la Fédération albanaise ainsi qu'à l'ambassadeur", présents au stade, a indiqué l'encadrement des Bleus.

"Je me suis excusé auprès du banc technique et d'Edoardo Reja, et puis notre président l'a fait aussi dans les tribunes", a rapporté Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus. 

"C'est quelque chose qui ne devrait pas arriver, malheureusement, c'est arrivé. On a discuté avec l'arbitre, je comprends totalement la position des Albanais" qui n'ont pas voulu jouer avant que leur hymne soit diffusé, a-t-il ajouté. 

A la sortie de la rencontre, qui s'est soldée par une défaite, les supporters de l'équipe des Balkans ont regretté ces couacs

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter