Boxing Day : Arsenal, la victoire (un peu) amère

Boxing Day : Arsenal, la victoire (un peu) amère

FOOTBALL - Les Gunners ne se sont pas manqués non plus. Alors que tous les gros l'avaient emporté plus tôt dans la journée, Arsenal a dominé QPR (2-1) ce vendredi, à l'occasion du traditionnel Boxing Day. Grâce (entre autre) à des buts de Sanchez et Rosicky, le club londonien est resté au contact de Big Four mais a perdu Giroud, bêtement exclu.

On joue la 53e minute du match quand Olivier Giroud, en pleine accélération, se fait balancer par Nedum Onuoha et manque de peu de s'empaler sur Robert Green. D'une réaction épidermique, l'attaquant français arrive la tête la première sur le défenseur anglais et récolte un carton rouge aussi bête que logique.

LIRE AUSSI >> Chelsea ne fait pas de cadeau

L'évènement n'en est pas un, tant Arsenal a dominé les débats ce vendredi à l'Emirates Stadium, mais il handicapera grandement les Gunners lors des matches à venir. L'ex-Montpelliérain, qui affichait une belle santé depuis son retour de l'infirmerie, devrait manquer pas moins de trois matches de Premier League. Un coup dur pour la troupe d'Arsène Wenger, qui doit se déplacer sur les pelouses de West Ham et Southampton lors des deux prochaines journées, soit les deux clubs qui la devancent dans la lutte pour la quatrième place.

Sans Giroud, c'est Sanchez qui régale

Privé de son buteur tricolore, Arsenal devrait s'en remettre au talent du Chilien Alexis Sanchez en attaque, une nouvelle fois époustouflant lors de ce match du Boxing Day. Même s'il a raté un penalty en première période après l'avoir obtenu (9e), l'ancien du Barça a été prépondérant dans le succès des siens. Sanchez a d'abord profité d'un centre précis de Kieran Gibbs pour marquer de la tête à bout portant (1-0, 37e) son dixième but de la saison en championnat.

LIRE AUSSI >> Les deux Manchester s'amusent

Montant en puissance au cours de la seconde période, virevoltant dans ses dribbles, le buteur s'est transformé en passeur passée l'heure de jeu. Après avoir fixé trois défenseurs, le Sud-Américain a parfaitement décalé le Tchèque Tomas Rosicky, auteur d'une frappe croisée un rien déviée (2-0, 65e). Le penalty de Charlie Austin en fin de match n'y changeant rien (2-1, 79e), Arsenal est donc revenu à deux points du quatrième Southampton, qui l'avait largement emporté sur le pré de Crystal Palace (1-3) plus tôt dans la journée. Un soulagement qui n'est pas forcément appelé à durer...

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Marghe remporte "The Voice 2021"

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

EN DIRECT - Crise au Proche-Orient : les ministres de l'Union européenne se réuniront en urgence mardi

Covid-19 : ces pays européens qui ont déjà assoupli les règles aux frontières pour les touristes

Bigard, Lalanne et Chalençon, têtes de file d'une manifestation anti-masques à Lyon

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.