Brandao renvoyé en correctionnelle

Brandao renvoyé en correctionnelle
Football

SANCTION - Au lendemain de sa suspension jusqu'au 18 septembre par la commission de discipline de la LFP, l'attaquant brésilien s'est vu notifier une convocation au tribunal correctionnel, à la suite de son coup de tête sur le Parisien Thiago Motta, samedi dernier.

Selon l'AFP, l'attaquant de Bastia Brandao a été placé quelques heures en garde à vue vendredi et s'est vu notifier une convocation pour un procès au tribunal correctionnel de Paris, pour son coup de tête samedi sur le joueur du Paris-SG Thiago Motta.

De source judicaire, le joueur brésilien comparaîtra pour violence commise dans une enceinte sportive avec préméditation ayant causé sept jours d'ITT. Jeudi, le joueur brésilien a déjà été suspendu à titre conservatoire jusqu'au 18 septembre par l'instance disciplinaire de la Ligue de football professionnel (LFP), qui n'a pas rendu son verdict définitif.

Suspendu à titre provisoire jusqu'au 18 septembre

L'attaquant de Bastia Brandao a été placé quelques heures en garde à vue vendredi et s'est vu notifier une convocation pour un procès au tribunal correctionnel de Paris, pour son coup de tête samedi soir sur le joueur du Paris SG Thiago Motta, a-t-on appris de source judiciaire.

Le joueur brésilien comparaîtra pour violences commises dans une enceinte sportive avec préméditation ayant causé sept jours d'ITT, a précisé la source. Jeudi, le joueur brésilien a déjà été suspendu à titre conservatoire jusqu'au 18 septembre par l'instance disciplinaire de la Ligue de football professionnel (LFP), qui n'a pas rendu son verdict définitif.

Après le coup de folie du joueur brésilien de Bastia, le parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire. Il s'est notamment appuyé sur les images du couloir du Parc des Princes, menant aux vestiaires des joueurs.

Il risque une peine de prison et une interdiction de se rendre dans une enceinte sportive

Sur celles-ci, on voit Brandao faire les cent pas après la rencontre entre le PSG et Bastia. Le Brésilien salue d'abord l'entraîneur parisien, Laurent Blanc, a vant d'asséner un coup de tête au milieu de terrain italien et de prendre la fuite alors que Thiago Motta a le nez en sang et tente de le poursuivre.

Cette semaine, le joueur de Bastia âgé de 34 ans a été écarté du groupe par son entraîneur Claude Makelele, qui lui cherche activement un remplaçant avant la fin du mercato. Surtout, en comparaissant pour des violences commises dans une enceinte sportive, Brandao risque, en plus d'une condamnation à de la prison et à une amende, une peine complémentaire d'interdiction de se rendre dans une manifestation sportive. Cette dernière sanction, si elle se confirmait, signifierait certainement la fin de sa carrière sportive dans l'Hexagone.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter