Bundesliga : le Bayern s'est fâché

Bundesliga : le Bayern s'est fâché

DirectLCI
FOOTBAL – Malmené à Madrid mercredi (0-1), le Bayern Munich s'est vengé sur ses terres sur le Werder Brême (5-2) ce samedi. Les Bavarois semblent prêt à se lancer à l'abordage des buts de Casillas en Ligue des champions.

Face à Madrid mercredi, les Bavarois ont fait plus qu'encaisser un but de Karim Benzema (0-1) . Après avoir passé un match entier à se faire des passes sans trouver de solutions dans la défense madrilène, les Bavarois ont subi un flot de critique. Pep Guardiola en tête, dont le style de jeu, poussé à la caricature commence à diviser en Allemagne.

Pour ne rien arranger de ce climat pesant, le champion d'Allemagne a débuté son match face au Werder de Brême en encaissant un but très tôt. Makiadi trouve Gebre Selassie dans la surface, seul, et le Tchèque trompe Neuer du plat du pied (10e). Franck Ribéry évite alors à ses coéquipiers de plonger dans le doute en égalisant dix minutes plus tard. Lancé dans la surface par Pizarro, le Français résiste au retour d'un défenseur et bat Wolf (20e). Mais Brême va reprendre l'avantage avant la pause par Hunt (36e).

Le doublé de Pizzaro en quatre minutes

Sans doute bougé, le mot est faible, par Guardiola à la mi-temps, les Bavarois vont revenir sur le terrain avec un tout esprit. Et se ruer à l'attaque. A commencer par Pizzaro qui pousse au fond une déviation du crâne de Müller sur un corner de Ribéry (53e). Puis sur une nouvelle percée de Ribéry, Alaba sert le Péruvien qui donne l'avantage aux siens d'une lourde frappe (57e).

Le Bayern se met alors à dérouler, et Schweinsteiger y va de son propre but, sur un centre de Lahm, et d'une reprise clinique (61e). Et puis, alors qu'il venait de rentrer, Arjen Robben place sa spéciale, le crochet intérieur et la frappe enroulée enchaînée pour loger le cuir dans la lucarne de Wolf (74e). Le Real est prévenu, le Bayern s'est remis à attaquer. 

Plus d'articles

Sur le même sujet