C'est officiel, la Coupe du monde accueillera 48 équipes dès 2026

Football

COUPE DU MONDE – Comme attendu, le conseil de la Fifa, sous l’impulsion de son président Gianni Infantino, a voté à l'unanimité ce mardi le passage de la Coupe du monde à 48 équipes à partir de 2026.

C’est une petite révolution qui va voir le jour dès 2026. Un an seulement après son arrivée à la tête de la Fifa, Gianni Infantino a obtenu gain de cause et a réussi à imposer l’une des mesures phares de son programme : grossir le nombre d'équipes engagées dans une Coupe du monde. Ce mardi, le conseil de la Fifa a en effet voté à l'unanimité l’augmentation du nombre de participants au Mondial, qui accueillera 48 sélections nationales à partir de 2026, contre 32 à l’heure actuelle. Aucune précision n'a encore été donnée sur la question cruciale de la répartition des places supplémentaires entre chaque confédération, mais selon une source proche de la Fifa, l'Europe passerait à 16 places (contre 13 aujourd'hui) et l'Afrique à 9 (contre 5).

Un changement de format qui va rapporter gros à la Fifa

Cette mesure va donc s’accompagner d’une refonte totale du format de la compétition. Si la Coupe du monde devrait toujours s’étaler sur 32 jours au cours desquels se dérouleront 80 matches, l’instance mondiale du football a opté pour une formule à seize groupes de trois équipes, les deux premières étant alors qualifiées pour les 16es de finale. Et afin de se prévenir des risques d’arrangements, la Fifa envisage d’instaurer une séance de tirs au but lors de la dernière rencontre de poule en cas de match nul.

Lire aussi

En parallèle de cette révolution purement sportive, le passage à 48 sélections va également permettre à la Fifa de grossir ses recettes. Selon un rapport confidentiel de l’organe, ce nouveau format assurerait une hausse conséquente des revenus : 640 millions de dollars (605 millions d'euros) supplémentaires par rapport à la Coupe du monde en Russie à 32 équipes. Les revenus des droits de télévision progresseraient de 505 millions de dollars et ceux du marketing de 370 millions de dollars, selon cette même analyse transmise aux membres du Conseil. Une formule gagnante.

En vidéo

Enjeux de sport : Focus sur Gianni Infantino le nouveau président de la FIFA

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter