"C'est un sport de filles ?" : l'analyse douteuse de Bernard Mendy, désormais entraîneur adjoint du PSG... féminines

"C'est un sport de filles ?" : l'analyse douteuse de Bernard Mendy, désormais entraîneur adjoint du PSG... féminines

DirectLCI
MALAISE - Mardi soir, à l'occasion du débrief des huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions, l'ancien joueur du PSG Bernard Mendy a analysé à sa manière une action litigieuse lors de FC Bâle-Manchester City. "C'est un sport de filles ou pas ?", a-t-il ainsi déclaré.

La grande soirée de la Ligue des champions a pris des airs de discussion de comptoir mardi soir sur beIN Sports, lors du débrief des rencontres Juventus Turin-Tottenham et FC Bâle-Manchester City. Présent en tant que consultant sur le plateau de télévision, l'ancien latéral droit du Paris Saint-Germain Bernard Mendy, désormais entraîneur adjoint du PSG féminines, s'est essayé à une analyse sur une action litigieuse lors de Bâle-Manchester City. 


A la 12e minute du match, l'attaquant suisse Dimitri Oberlin prend de vitesse le stoppeur argentin Nicolas Otamendi, qui profite du passage de l'ailier pour lui asséner un coup d'épaule dans la surface. Si tout le monde semble s'accorder sur le fait que cette action méritait un penalty, non sifflé, Bernard Mendy n'est pas de cet avis et le fait savoir. "Honnêtement, c'est très bien défendu. Hey, c'est un sport de filles ou pas ? Excuse-moi, c'est un sport d'hommes", lance-t-il, l'air détaché, "comme à la maison", sur le plateau de beIN Sports, provoquant un malaise parmi les chroniqueurs et journalistes présents.

Sonny Anderson, également consultant, tente tant bien que mal de désamorcer la situation : "Mais c'est aussi un sport de filles..." Ce à quoi répond Mendy : "Oui c'est un sport de filles, mais bon... sur ce coup-là non..." Le présentateur de l'émission, Darren Tullett, lui rappelle quant à lui sa fonction au sein du club de la capitale : "Bernard, je vous rappelle que vous entraînez les féminines". "Oui, les filles ! Coucou les filles si elles me regardent !", répond l'ancien défenseur international français (3 sélections).

Sur Twitter, de nombreux internautes ne se sont pas privés pour commenter cette sortie, imaginant déjà l'avenir proche de l'ancien joueur quelque peu bouleversé. "RIP Bernard Mendy. CHOMAGE", lance un twittos, quand d'autres sont consternés par l'"analyse" du natif d'Evreux. Nul doute que ce dernier aura droit à un accueil peu chaleureux de la part des joueuses du PSG lors du prochain entraînement.

Plus d'articles

Sur le même sujet