Ça a chauffé entre Ben Arfa et Aurier après PSG-Nice

Football

TENSIONS – Au sortir du match nul du Paris Saint-Germain contre l’OGC Nice dimanche soir (2-2), Serge Aurier s'en serait pris à Hatem Ben Arfa dans les vestiaires. Plusieurs joueurs parisiens dont le capitaine Thiago Silva seraient intervenus pour calmer les deux hommes.

C’est une (nouvelle) indiscrétion qui risque de faire jaser au sein du vestiaire du Paris Saint-Germain. Déjà agacés par le traitement médiatique dont ils avaient fait l’objet avant la réception du club azuréen et du contenu de certains articles faisant état de tensions entre joueurs et membres du staff au point de se livrer à un boycott de la presse non respecté par Thiago Motta et Marquinhos après la rencontre, les hommes d’Unai Emery vont certainement moyennement apprécier le récit des coulisses de l’après-match de dimanche soir.

Thiago Silva se chauffe avec Belhanda après la rencontre

L’Equipe révèle en effet ce mardi qu’un nouvel accrochage se serait tenu dans le vestiaire parisien à l’issue du match nul contre l’OGC Nice (2-2), deux semaines après celui ayant opposé Thiago Silva à Blaise Matuidi à la mi-temps du match contre Arsenal. Cette fois, les joueurs impliqués dans cette prise de bec seraient Serge Aurier, Layvin Kurzawa et Hatem Ben Arfa. Dans un premier temps, l’Ivoirien aurait reproché à l’ancien joueur de l’OGC Nice d’avoir frappé au but plutôt que de centrer dans les derniers instants du match. "HBA" lui aurait alors demandé d’arrêter de crier, chose à laquelle Aurier s’adonnerait régulièrement, mais Kurzawa serait également intervenu pour plaider la cause du latéral droit du PSG.

Lire aussi

    Le ton serait monté entre les trois hommes, obligeant l’intervention de plusieurs joueurs dont le capitaine Thiago Silva qui appelle à l’unité depuis plusieurs semaines. Cependant, le défenseur brésilien serait lui aussi monté dans les tours dans les minutes qui ont suivi le coup de sifflet de la rencontre après avoir eu une altercation avec le Niçois Younès Belhanda, laissant même transparaître son agacement dans les couloirs du Parc des Princes. Un nouvel événement susceptible de fragiliser un groupe parisien toujours plus sous pression après trois matches consécutifs sans victoire ?

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter