CAN 2015 : l'Algérie éliminée, quel avenir pour Gourcuff ?

CAN 2015 : l'Algérie éliminée, quel avenir pour Gourcuff ?

DirectLCI
FOOTBALL - Présentée par certains observateurs comme la favorite à la victoire finale, l'Algérie a été éliminée par la Côte d'Ivoire en quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations, dimanche. Et, forcément, des questions se posent sur l'avenir de Christian Gourcuff à la tête des Verts.

Dominer n'est pas gagner. Le poncif est bien connu et l'Algérie l'a vérifié à ses dépens, dimanche à Malabo, où la Côte d'Ivoire l'a éliminée en quarts de finale de la CAN équato-guinéenne (3-1). " Les Fennecs jouent, les Eléphants marquent ", résume le journal sportif algérien Compétition sur son site Internet. Plus efficaces devant le but, plus expérimentés, les partenaires de Gervinho ont mis fin au parcours de Verts qui, s'ils ont séduit dans le jeu, n'ont pas réussi à faire honneur au statut de favoris qui leur collait à la peau dans ce tournoi continental.

Successeur de Vahid Halilhodzic à la tête des Fennecs à la sortie d'un Mondial marqué par un 8e de finale de choix, avec une défaite en prolongation contre les futurs champions du monde allemands , Christian Gourcuff est, défaite oblige, sous le feu des critiques. Alors même que tout le monde s'accorde à dire que l'Algérie méritait mieux, à commencer par le sélectionneur ivoirien, le Français Hervé Renard. "Au niveau du football, la maîtrise du ballon, l'Algérie a été meilleure que nous, reconnaissait celui qui a mené la Zambie au titre en 2012. Il faut être lucide avec soi-même et ne pas se voir trop beau, trouver la tactique la plus performante contre une équipe qui joue au sol et utiliser au mieux les coups de pied arrêtés. Mais ce n'est pas de notre faute si l'Algérie n'a pas été bonne dans ce secteur. C'était l'équipe qui a joué le mieux dans le tournoi, mais on ne va pas dire pardon d'avoir gagné 3-1."

"Aucun souci à ce que je parte"

Que reprocher alors à Gourcuff quand ses attaquants sont les premiers responsables de l'élimination ? Pour Compétition, l'ancien entraîneur de Lorient a été "trahi par ses certitudes". Nos confrères reprochent au Breton d'avoir "fait pratiquement confiance au même onze, à la même tactique et aux mêmes remplaçants" tout au long de la compétition. Le quotidien sportif souligne que le sélectionneur de l'"EN" "a beaucoup appris", à l'instar de ses jeunes joueurs durant cette CAN, qui ne devrait pas être la dernière de Gourcuff. Le Français devrait en effet être reconduit pour préparer les prochaines échéances, avec deux objectifs clairs : qualifier les Fennecs pour la CAN 2017 et le Mondial 2018.

EN SAVOIR +
>> CAN 2015 : revivez la victoire de la Côte d'Ivoire contre l'Algérie (3-1)

>> Nasser Sandjak : "Faire de l'Algérie un favori de la CAN est une erreur"

"Avec cette équipe, il y a de l’avenir et je pense qu’on a besoin du coach pour l’avenir de cette équipe", confiait le défenseur et capitaine Madjid Bougherra après sa dernière sortie sur la scène internationale. "Je l’ai toujours dit, si les gens veulent continuer à travailler avec moi, je le ferai alors avec plaisir, assurait Gourcuff. Sinon, il n’y a aucun souci à ce que je parte."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter