CAN : Aubameyang, Mahrez, Aurier... ces stars du foot africain qui vont manquer aux clubs européens

CAN : Aubameyang, Mahrez, Aurier... ces stars du foot africain qui vont manquer aux clubs européens
Football

COUPE D'AFRIQUE DES NATIONS - De la Bundesliga à la Liga, en passant évidemment par la Ligue 1, mais aussi par la Premier League ou la Serie A, en Europe, il faudra faire sans les joueurs africains mobilisés par la CAN, qui débute samedi 14 janvier (jusqu'au 5 février) au Gabon.

L' Allemagne décimée

En Allemagne, le Borussia Dortmund, Schalke et Berlin sont les trois équipes de Bundesliga les plus handicapées par les absences dues à la CAN. Au total, ce sont 13 joueurs africains de première et deuxième division qui manqueront la reprise en janvier. Pour Dortmund, sixième et déjà à 12 points du leader Munich, c'est évidemment l'absence de l'actuel meilleur buteur en Championnat, le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (16 buts), qui sera extrêmement compliquée à compenser. Quant à Schalke, 11e et loin de ses ambitions, laisse filer l'Algérien Nabil Bentaleb et les Ghanéens Abdul Rahman Baba et Bernard Tekpetey est un crève-cœur. Seul réconfort pour l'ancien club du Parisien Julian Draxler, l'attaquant Eric Maxim Choupo-Mouting (27 ans) a finalement choisi de renoncer à la sélection camerounaise pour rester à la disposition de son employeur. Le Hertha Berlin, troisième du classement, perd pour sa part son attaquant ivoirien Salomon Kalou. 

Compliqué pour les mal classés en Angleterre

En Angleterre, Dans le Big Six, seuls Liverpool et Manchester United seront impactés par la CAN-2017. Les Reds perdent l'un de leurs meilleurs atouts offensifs, le déroutant Sénégalais Sadio Mané. Pour leur part, Les Red Devils feront sans leur défenseur Ivoirien Eric Bailly. Dégâts limités, donc, pour le haut du classement de la Premier League, ce qui n'est pas du tout le cas en bas de tableau. Car les Africains d'Angleterre vont surtout manquer à plusieurs équipes engagées dans la lutte pour le maintien. L'équipe la plus amputée sera peut-être celle des champions en titre. En effet, Leicester (15e) perd ses deux Foxes algériens, soit la moitié de son secteur offensif : Riyad Mahrez, meilleur joueur de Premier League la saison dernière, et tout nouveau Ballon d'or africain, et son compatriote, l'avant-centre Islam Slimani. De son côté, Crystal Palace (17e) devra aussi se passer de son meilleur attaquant, l'Ivoirien Wilfried Zaha, et du milieu malien Bakary Sako. La lanterne rouge Hull sera dépouillée en attaque du Congolais Dieumerci Mbokani et en défense de l'Égyptien Ahmed Elmohamady. C'est encore plus regrettable pour Sunderland (18e), qui perd le défenseur ivoirien Lamine Koné, le milieu tunisien Wahbi Khazri et le milieu gabonais Didier Ndong. 

En vidéo

Top 10 : Les joueurs à suivre pendant la CAN 2017

L'Espagne va moins en souffrir

En Espagne, le contingent des Africains sélectionnés se limite à moins d'une vingtaine de joueurs, dont 10 issus de la première Division. Et parmi les absents figurent très peu de grands noms, voire très peu de titulaires indispensables. Néanmoins, le cas du milieu offensif marocain Mehdi Carcela (3 buts en Lia, cette saison), qui risque de manquer au club de Grenade, actuellement relégable. Los Filipinos laissent également partir le défenseur ivoirien Victorien Angban, très peu utilisé. À égalité avec Grenade, Malaga est l'autre gros pourvoyeur d'internationaux africains de la Liga à l'occasion de cette CAN. L'équipe entraînée par Marcelo Romero perd aussi deux joueurs : l'attaquant marocain Youssef Ennesyri et le défenseur burkinabé Bakary Koné, ancien de l'Olympique Lyonnais. Parmi les clubs de haut de tableau, Villarreal a mis à disposition de la RD Congo l'attaquant Cédric Bakambu (2 buts en Liga). Et l'Atlético Madrid pourra sans problème composer sans le jeune milieu ghanéen Thomas Partey, cantonné à des bouts de matches.

L'Italie perd trois tauliers

En Italie, en Serie A, c'est l'AS Rome et Naples qui risquent d'être les plus pénalisés par la CAN. La Roma a en effet vu partir son ailier égyptien Mohamed Salah, titulaire indiscutable et auteur de huit buts et cinq passes décisives en 16 matches depuis le début de la saison. Naples, de son côté, devra faire sans deux titulaires de sa défense. Dans l'axe, le Sénégalais Kalidou Koulibaly est désormais l'un des meilleurs spécialistes du poste en Italie. À gauche de la défense, c'est l'Algérien Faouzi Ghoulam qui va manquer. Trois joueurs dont le haut niveau de jeu est remarqué de l'autre côté des Alpes. A un degré moindre, la Juventus sera privée du défenseur central marocain Mehdi Benatia et du milieu gabonais Mario Lemina, mais pas du Ghanéen Kwadwo Asamoah, qui n'a pas été sélectionné. Parmi les autres sélectionnés africains de Serie A, ce sont le prometteur milieu ivoirien Franck Kessié (Atalanta Bergame) et l'attaquant sénégalais Keita Baldé (Lazio Rome) qui devraient le plus faire défaut.

En France, Lille est très pénalisé

Dans le championnat de France, le LOSC sera le club le plus impacté par la CAN, avec 5 joueurs mobilisés. Les Marocains : Mounir Obbadi et Hamza Mendyl, les Maliens Yves Bissouma et Youssouf Koné et le Tunisien Naïm Sliti. Parmi les postulants au titre, Monaco est le plus touché avec l'absence de deux joueurs  : Adama Traoré (Mali) et Nabil Dirar(Maroc). De leur côté, le leader Nice et le Paris SG, champion en titre, seront chacun privés d'un joueur majeur : respectivement Jean Michaël Seri et Serge Aurier, qui jouent pour la Côte d'Ivoire. Vous l'aurez compris, certains clubs vont devoir s'armer de patience...

En vidéo

CAN 2017 : ces huit joueurs qui vont manquer à la Ligue 1

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter