Can 2017 : Lions, panthères ou éléphants, pourquoi les sélections africaines ont des noms d'animaux?

Football

BESTIAL - Des Éléphants de la Côte d’Ivoire aux Lions indomptables du Cameroun, en passant par les Panthères du Gabon, ils sont tous présents à la Can 2017 qui se tient du 14 janvier au 5 février au Gabon. En Afrique, la faune fait partie intégrante des sélections nationales. LCI vous en explique la raison.

Les Panthères contre les Lycaons. Cela peut prêter à faire sourire, mais c'est pourtant bien sérieux : il s'agit de l'affiche du match d'ouverture de la coupe d'Afrique 2017 qui se tiendra ce samedi à Libreville (17h) et qui opposera respectivement les Panthères du Gabon au Lycaons de Guinée-Bissau.

Alors pourquoi de tels noms ? C'est bien simple, en Afrique, le symbolisme animalier est très présent dans la société depuis les mythes fondateurs en passant par la culture animiste et les superstitions. Jusqu'à déteindre sur les noms des équipes de football. D'ailleurs, sur le continent africain, certaines espèces sont traitées avec égard pour des valeurs que le peuple leur reconnaissent, et deviennent ainsi de véritables sources d’inspiration.

La puissance

En sport, c'est bien connu, le but est de dominer son adversaire. Les animaux véhiculent des attributs tels que la force, la vitesse, l'intelligence ou l'adresse. Cela offre un large panel dont les sélections africaines peuvent s'inspirer. Avec la puissance comme référence la plus répandue. Et, ainsi, la référence au "roi des animaux" demeure la plus utilisée par les nations africaines. En effet, dans les contes, le lien incarne souvent le père ou la mère du héros. Une figure protectrice en somme. Ce qui a inspiré le Cameroun, dont l'équipe nationale est surnommée " Les Lions indomptables", le Sénégal, rebaptisé "Lions de la Téranga" (soit l'hospitalité ndlr) et le Maroc, qui s'est attribué le nom de "Lions de l'Atlas". L'idée de puissance est également présente pour la sélection ivoirienne qui est appelée ' Les Éléphants", soit le plus massif des mammifères sur terre.

La crainte

Au Gabon, le nom de "Panthères" a été donné aux joueurs de la sélection pour remplacer celui de "Azingo " En langue Myené (un dialecte bantou au Gabon), ce terme désigne le malheur, nous explique le site Jeune Afrique. Suite à de nombreuses déconvenues, la sélection a decidé d'opter pour l'image d'un animal particulièrement craint dans le pays : la panthère noire.

Lire aussi

La malice

Le fennec est un petit renard très répandu en Algérie, qui en a fait une espèce protégée. Si bien qu'il est devenu la mascotte de son équipe nationale. Ce petit canidé des sables représente la malice grâce à son pelage dont la couleur est très proche du sable et qui lui permet de se fondre dans le décor.

Sur un malentendu..

Parfois, les surnoms naissent d'un simple malentendu. À Bamako, au Mali, dans les années soixante, l’entraîneur de la sélection nationale, qui était allemand, avait obtenu pour ses joueurs des maillots venus d’Allemagne qui disposaient sur le dos d'un dessin représentant un aigle. L'emblème de la sélection nationale allemande. Ce qui a poussé les journalistes à les nommer "Les Aigles".

Lire aussi

Il ne faut pas généraliser

Il faut éviter de généraliser. Certes, en Afrique, la grande majorité des nations se présentent sous des noms d'animaux. Mais il y a des exceptions. Notamment en Egypte où l’équipe nationale a été baptisée "les Pharaons", personnages fondateurs de l’identité des Égyptiens. Pour finir, au Ghana, l’équipe des "Black Stars" (les Etoiles noires) a choisi de s’inspirer des couleurs nationales du drapeau national (comme en République démocratique du Congo) rouge, jaune et vert, et incrustées d’une étoile noire en leur centre. Comme quoi, tous les goûts ne sont peut-être pas dans la nature.

Les surnoms de toutes les équipes engagées dans cette CAN

Burkina Faso : les Etalons

Guinée Bissau : Les Lycaons

Cameroun : les Lions Indomptables

Algérie : les Fennecs

Tunisie : les Aigles de Carthage

Sénégal : les Lions de la Teranga

Zimbabwe : les Warriors (Les Guerriers)

Côte d’Ivoire : les Eléphants

République Démocratique du Congo : les Léopards

Maroc : les Lions de l’Atlas

Togo : les Eperviers

Ghana : les Blacks Stars

Mali : les Aigles

Egypte : les Pharaons

Ouganda : les Grues

En vidéo

Top 10 : Les joueurs à suivre pendant la CAN 2017

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter