Capital One Cup : la sale soirée de Chelsea et Arsenal

Capital One Cup : la sale soirée de Chelsea et Arsenal

Football
DirectLCI
FOOTBALL - Déjà deux cadors en moins au sein de la Capital One Cup, l'équivalent de la Coupe de la Ligue en France. Mardi soir, Chelsea et Arsenal ont été éliminés dès les seizièmes de finale de la compétition face aux modestes équipes de Stoke City (1-1, tab : 5-4) et Sheffield (3-0). Ambiance...

Ça va de mal en pis pour les Blues. Après une nouvelle défaite en Premier League ce weekend, sur la pelouse de West Ham (2-1), les joueurs de José Mourinho ont été sortis de la Capital One Cup pour leur deuxième match seulement dans la compétition, eux les tenants du titre. Alors qu'ils pensaient peut-être avoir fait le plus dur en égalisant durant le temps additionnel par un but de Loïc Rémy (1-1, 90e+1), les Londoniens ont perdu la séance des tirs au but, Eden Hazard étant le seul à échouer lors de cet exercice (tab : 5-4). Mal en point en championnat (15ème) et en Ligue des champions (4 points pris sur 9), Chelsea vient donc de connaître une nouvelle grosse désillusion à l'heure où l'on évoque de plus en plus un possible licenciement de José Mourinho.

"Je vais très bien dormir", a toutefois rétorqué le Portugais aux journalistes en conférence de presse, lui qui estime avoir vu son équipe "très bien jouer" face aux Black Cats. "Mes joueurs ont répondu à tous ceux qui disent qu'ils sont mauvais, a-t-il affirmé dans des propos rapportés par le Daily Mail . On a joué quatre fois mieux que l'année dernière lorsque nous avions gagné 2-0 ici ! Moi, j'ai tenté des choses. On essaye, on essaye, on essaye... " Et le technicien passé par Porto et Madrid de conclure sur une pique dont il a le secret : "L'année dernière, on a été champion mais on me reprochait de ne pas développer du beau jeu. Aujourd'hui, je fais du beau jeu mais on me critique quand même ? C'est contradictoire." Espérons pour Mourinho que ses dirigeants partagent ce point de vue. 

Deux nouveaux blessés à Arsenal

Loin des remouds de Chelsea, tout allait pour le mieux ces dernières semaines du côté d'Arsenal. Le club entraîné par Arsène Wenger restait notamment sur quatre victoires toutes compétitions confondues, dont une prestigieuse face au Bayern Munich en Ligue des champions. Co-leaders de Premier League avec le même nombre de points que Manchester City, les Gunners ont quelque peu terni leur actualité en chutant lourdement sur la pelouse de Sheffield (3-0), le neuvième de deuxième division. Il faut dire qu'Arsène Wenger avait décidé d'opérer un turn-over drastique, Petr Cech et Per Mertesacker étant les seuls titulaires indiscutables alignés au coup d'envoi.

Sans Hector Bellerin, Laurent Koscielny, Nacho Monreal, Francis Coquelin, Santi Cazorla, Alexis Sanchez ni Mesut Özil, les Londoniens ont dit adieu à l'une des quatre compétitions qu'ils disputent. Pire, ils ont perdu deux nouveaux joueurs sur blessure. Alex Oxlade-Chamberlain a dû être remplacé dès la quatrième minute par Theo Walcott à cet effet (Olivier Giroud était pour la deuxième fois titulaire en pointe) avant que l'attaquant anglais, blessé à son tour, ne sorte quinze minutes plus tard. "Les deux blessures sont musculaires mais nous ne connaissons pas encore leur gravité, a commenté Wenger en conférence de presse, propos relayés par le site officiel du club. Nous devons attendre 48 heures et les résultats des examens pour en savoir un peu plus." Un coup dur pour Arsenal, déjà privé d'Aaron Ramsey et Danny Welbeck sur le front offensif, qui devront affronter en huit jours : Swansea, le Bayern et Tottenham. Bon courage.

A LIRE AUSSI
>> Arsène Wenger quitterait Arsenal en 2017
>> Chelsea - Virer Mourinho coûtera plus de 50 millions d'euros à Abramovich

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter