"C'est un procès insupportable qui lui est fait" : Guy Stephan prend la défense de Deschamps

Football
EQUIPE DE FRANCE – Dans un entretien accordé au journal L’Equipe, Guy Stephan, fidèle adjoint de Didier Deschamps, a déploré les nombreuses polémiques qui ont visé l’équipe de France et son sélectionneur depuis une semaine. Si Deschamps et les joueurs ont été touchés par ces attaques, Stephan reconnaît que le groupe est suffisamment fort mentalement pour passer outre.

Samedi soir, le temps de 90 minutes, il fut enfin question de football. En l’emportant face à l’Ecosse (3-0) lors de son ultime match de préparation à l’Euro 2016, l’équipe de France a pu faire oublier les multiples polémiques qui ont vu le jour depuis plus d’une semaine. Les nombreux forfaits (Diarra, Varane, Mathieu) ainsi que les sorties médiatiques d’Eric Cantona et Karim Benzema à l’encontre de Didier Deschamps et de ses choix sportifs soi-disant dictés par les origines des joueurs ont clairement entaché la préparation des Bleus. Et leur ont fait mal. Devant la presse, ils ont préféré calmer le jeu, se disant coupés du monde, focalisés sur le foot et uniquement le foot.

"Soupçonner Didier de racisme, c'est être complètement à côté de la plaque"

Mais à moins d’une semaine du début de l’Euro 2016 (10 juin au 10 juillet), Guy Stephan, fidèle adjoint de Didier Deschamps, reconnaît ce lundi, dans un entretien accordé à L’Equipe, que ces récentes attaques ont touché tout un groupe. "Nous restons des êtres humains. Ce qui a été dit est tellement éloigné de la vérité, de ce que l’on vit au quotidien…" S’il n’a rien laissé transparaître devant les médias, Didier Deschamps, dont la maison a été taguée du mot "raciste", a lui aussi été marqué comme le révèle son homme de confiance. "Transférer tous ces maux sur l’équipe de France et sur son sélectionneur en particulier, c’est intolérable et inadmissible. Je connais Didier depuis seize ans. Je travaille avec lui au quotidien depuis sept ans. Le soupçonner de racisme, c'est être complètement à côté de la plaque, lâche Stephan. C'est un procès insupportable qui lui est fait. Il est costaud, très costaud même. Mais comment voulez-vous qu'il ne soit pas touché ?"

A LIRE AUSSI >> Notre entretien de Guy Stephan, le confident de Deschamps

Alors que le match face à la Roumanie approche à grands pas, Stephan appelle "à la cohésion et au rassemblement". Les Bleus auront véritablement besoin d’un soutien indéfectible à l’image de la communion partagée avec les supporters français à Nantes et à Metz. "Nous en avons besoin. Il ne faut pas salir ça. En interne, la motivation pour aller très loin dans la compétition est là et bien là, révèle l’adjoint de Deschamps. Nous avons besoin d'un environnement apaisé pour travailler dans la sérénité." Quoi qu’il en soit, portée par des résultats sportifs convaincants, l’équipe de France s’avance vers l'Euro avec confiance et détermination au moment d’entrer dans le vif du sujet vendredi soir. D’autant que le groupe vit bien et dégage un sentiment de bien-être. "Cette force intérieure existe. On l'a constaté ces derniers jours, quand nous avons dû avancer dans un climat nauséabond. La belle victoire contre l'Écosse ne doit pas nous faire oublier tout ce qui s'est passé ces derniers jours. Mais ce succès, même face au 45e mondial selon le classement FIFA démontre une vraie force." 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter