Cette fois, Saint-Étienne a peur de l'OM

Cette fois, Saint-Étienne a peur de l'OM

LIGUE 1 - Quand on connait la dureté de la rivalité entre Marseillais et Stéphanois, il y a de quoi être surpris. Mais c'est désormais une réalité : avant de se rendre au Vélodrome dimanche, les Verts ont peur. Ce sont eux-mêmes qui le disent. Et si c'était surtout ça, l'effet Bielsa ?

Le choc majuscule n'aura lieu que dimanche mais il est déjà dans toutes les têtes. Et dans toutes les bouches. À trois jours du match entre Marseille, désormais seul leader de la Ligue 1 , et Saint-Étienne, 2e ex aequo à deux petits points, les Verts avouent même qu'ils craignent cet OM en pleine bourre sous les ordres de son nouveau coach, l'impétueux Marcelo Bielsa . Une première qui en dit long sur l'impression faite par les Olympiens en ce début de saison, quand on connaît la nature exacerbée et traditionnelle de la rivalité entre les deux clubs. Une impression qui, en fait, n'en est plus une...

Les Stéphanois avaient à peine terminé leur match face à Bordeaux (1-1) jeudi soir qu'ils se trouvaient déjà invités à exprimer leur appréhension en vue du prochain rendez-vous. Ils ont alors eu le mérite de se montrer honnêtes. L'entraîneur Christophe Galtier prévoit-il, par exemple, un dispositif particulier pour tenter de museler l'intenable avant-centre phocéen André-Pierre Gignac, auteur de huit buts en sept journées de L1  ? "C’est tout ce qui se passe autour de lui qui est à craindre, a répliqué le coach. Il y a tellement de qualités offensives ! Il va nous falloir affiner tout ça."

Lemoine : "L'OM met des valises à tout le monde"

"C'est une équipe qui empêche l’adversaire de jouer, qui veut avoir la possession du ballon, le gagner très rapidement et ensuite attaquer, a poursuivi le technicien, marseillais de naissance, formé à l'OM en tant que joueur (52 matches avec l'équipe première de 1985 à 1987) et ex-entraîneur adjoint du club phocéen (de 1999 à 2001). Elle a tellement d’atouts offensifs qu’elle attaque avec beaucoup de générosité et de justesse. C’est pour ça qu’aujourd’hui elle est certainement la meilleure attaque de notre Championnat avec le meilleur buteur. Mais on verra comment on va se présenter là-bas. On sait juste que cela va être très difficile."

Du côté de ses joueurs, on partage le même sentiment. "C'est le plus mauvais moment pour aller au Vélodrome ! Ces temps-ci, l’OM met des valises à tout le monde, insistait ainsi le milieu de terrain Fabien Lemoine. Ce qu'ils font est vraiment très impressionnant. Gignac est en feu. On va y aller pour réaliser le meilleur match possible." Comme si cette ASSE à l'esprit résolument offensif, y compris au moment d'aller jouer à Paris le 31 août, songeait cette fois d'abord à résister.

"Cela n'a jamais été un match ordinaire, mais il le sera encore moins compte tenu du début de saison, note, pour sa part, Thomas Granger, responsable d'un des principaux site de supporters stéphanois 'En vert et contre tous' et cité par Le Phocéen . Si on regarde le contenu de nos matches, c'est assez pauvre. On gagne laborieusement, un peu comme l'OM il y a deux saisons. On n'est pas sur la même dynamique que l'an passé. Notre défense est très, très solide mais l'OM est redoutable offensivement avec Bielsa. D'ailleurs, il ne dit pas mais Galtier voit l'OM beaucoup mieux armé que nous. On a bien plus peur que la saison dernière !" Mais ça va sans doute déjà mieux en le disant.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

Les discothèques refermées 4 semaines : "complètement disproportionné", réagit le monde de la nuit

Covid-19 : protocole renforcé à l'école, fermetures des discothèques... Le point sur les nouvelles mesures sanitaires

EN DIRECT - Covid-19 : 12.096 personnes hospitalisées dont 2191 en soins critiques

Covid-19 : pourquoi les enfants sont devenus le "moteur de l’épidémie" ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.