Chantage à la sextape contre Valbuena : pour Deschamps, "Benzema a fait une erreur, c'est évident"

Chantage à la sextape contre Valbuena : pour Deschamps, "Benzema a fait une erreur, c'est évident"
Football

PAROLES - Très discret sur le sujet depuis le début de cette affaire qui empoisonne la vie des Bleus à six mois de l'Euro, le sélectionneur est enfin sorti de son silence.

Une mise au point nécessaire. Depuis l'éclatement du scandale de la sextape pour lequel Karim Benzema a été mis en examen le 5 novembre dernier pour "complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un délit puni d'au moins cinq ans d'emprisonnement (en l'espèce le chantage)", l'encadrement de l'équipe de France marche sur des œufs. Quitte à parfois effectuer quelques maladresses. Il y a quelques jours, au moment de priver temporairement Benzema de sélection, Noël Le Graët (le président de la FFF) a semblé laisser entendre que Mathieu Valbuena et lui, "deux garnements", pourraient se réconcilier et tirer un trait sur tout ça...

"Mathieu est la victime dans cette affaire"

Didier Deschamps, pourtant d'habitude si prudent, avait lui aussi semblé mettre les deux joueurs sur le même plan lorsqu'il a décidé de n'en appeler aucun en équipe de France pour affronter l'Allemagne (le 13 novembre dernier) et l'Angleterre (le 18). Mais le sélectionneur a profité d'une longue interview accordée au Parisien ce vendredi pour mettre les choses au clair, alors que les Bleus ont découvert samedi dernier leurs prochains adversaires pour l'Euro (Roumanie, Albanie et Suisse). 

"Mathieu est la victime dans cette affaire, il a décidé de porter plainte. Forcément, ce sont des situations difficiles à vivre, mais qui peut lui reprocher quelque chose ? a notamment expliqué Deschamps. Je n’ai pas à le défendre car il n’est accusé de rien. Aujourd’hui, il reste un joueur important pour l’équipe de France."

Bien embêté par cette affaire qui le "gêne", l'"énerve" et dont ils se serait "bien passé, surtout à six mois de l'Euro", le sélectionneur semble désormais s'être résigné à devoir sans doute se passer de Benzema pour la compétition qui commence le 10 juin prochain. "Karim a fait une erreur, c’est évident, estime encore DD. Mais je pense qu’il n’a pas évalué la situation dans laquelle il se trouvait. Et puis je ne dis pas ça pour défendre Karim mais les joueurs ont aujourd’hui une telle façon de s’exprimer entre eux, inconcevable à mon époque. Ils ont un langage différent." Qui n'appelle effectivement pas à la clémence. 

À LIRE AUSSI
>>  Comprendre l'affaire de la sextape de Valbuena en un coup d'œil
>> 
Retrouvez ici toute l'actu sport de metronews

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

Reconfinement, écoles ouvertes... les pistes envisagées par Emmanuel Macron à la veille d'un nouveau tour de vis

Pourquoi les écoles pourraient rester ouvertes en cas de reconfinement ?

EN DIRECT - Plus de la moitié des lits de réanimation occupés par des malades du Covid-19

REPLAY - Didier Raoult sur LCI : "Je ne suis pas Nostradamus"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent