Chantage à la sextape de Valbuena : pour 66% d'entre vous, Benzema n'a plus sa place en équipe de France

Chantage à la sextape de Valbuena : pour 66% d'entre vous, Benzema n'a plus sa place en équipe de France

DirectLCI
SONDAGE - Pris dans la tourmente médiatique dans la foulée de sa mise en examen dans le cadre de l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, Karim Benzema devrait, selon vous, écoper d'une sanction sportive en conséquence.

Tout est autorisé, sauf de se faire prendre, paraît-il. Jusqu'à présent, on ne sait pas ce qu'a dit Karim Benzema à Mathieu Valbuena. Un fait : l'attaquant du Real Madrid a été mis en examen ce jeudi pour "association de malfaiteurs et tentative de chantage". En cause : une vidéo intime où apparaît son coéquipier, subtilisée par trois escrocs qui ont ensuite tenté de le faire chanter. Autant dire que les soupçons qui pèsent sur Karim Benzema sont suffisamment lourds pour déborder jusqu'à la sphère sportive. On vous donc demandé, un peu plus tôt dans la journée, si vous pensiez qu'après cele, le n° 10 des Bleus avait encore sa place dans notre équipe nationale. Le résultat est sans appel.

À une très large majorité – à 22h, 66% des votants – vous considérez que le sélectionneur Didier Deschamps ne devait plus appeler le buteur du Real en équipe de France. Un avis d'ailleurs partagé par le maire de Béziers, Robert Ménard.

Reste que ces fameux "aveux" sont encore de l'ordre de l'hypothétique, ceux-ci ayant été démentis par l'avocat du joueur, et ses déclarations durant sa garde à vue ou dans les écoutes téléphoniques des procès verbaux faisant l'objet de fuites contradictoires. Le métronaute BenTri, en tout cas, préfèrerait que l'on attende un peu avant de se laisser aller à des spéculations.

En attendant que l'on connaisse les prochains rebondissements de l'affaire, Antoine, dit "Kaneki", estime que, de toute façon, cela ne serait pas une grande perte pour l'équipe de France.

Un sentiment général parmi nos lecteurs ? On vous laisse le soin de le confirmer, ou non, dans les commentaires ci-dessous.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter