Chantage à la sextape : les maîtres-chanteurs voulaient d'abord soutirer un million d'euros à Valbuena

Chantage à la sextape : les maîtres-chanteurs voulaient d'abord soutirer un million d'euros à Valbuena

DirectLCI
RACKET - Dans de nouvelles révélations à paraître vendredi dans M, le magazine du Monde, on en apprend un peu plus sur les origines de ce scandale qui secoue le football français.

Ceux sont eux les tauliers. A l'origine de la quasi-totalité des révélations sorties dans la presse depuis le début de l'affaire du chantage à la sextape contre Mathieu Valbuena, Fabrice Lhomme et Gérard Davet poursuivent leur minutieuse et très documentée enquête sur ce scandale qui secoue l'équipe de France.

Et au lendemain de l'intervention de Karim Benzema au 20 heures de TF1, dans laquelle le joueur mis en examen pour complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un délit puni d'au moins cinq ans d'emprisonnement" a estimé être victime d'un "acharnement" et être "traîné dans la boue", on apprend que les deux journalistes s'apprêtent à publier de nouvelles révélations dans l'édition de vendredi de M, le magazine du Monde.

"Axel et Sata m’ont dit qu’ils voulaient contacter Valbuena pour lui soutirer du fric"

Dans cet article très fouillé qui revient sur les origines de cette affaires, et encore une fois alimenté par les écoutes et les interrogatoires mis en place par la justice, on en apprend un peu plus sur les premières intentions des maîtres-chanteurs qui ont voulu racketter Mathieu Valbuena. Et d'après Le Monde, Axel Angot et Mustapha Zouaoui, les deux hommes en possession de la fameuse sextape, avaient pour projet de soutirer une énorme somme d'argent au joueur, sous peine de publier cette vidéo intime. 

Au printemps 2015, les deux hommes se réunissent avec l’agent de joueurs marseillais Anthony Fedon. "Axel et Sata (le surnom de Zouaoui, ndlr) m’ont montré une vidéo qui se trouvait sur l’ordinateur personnel d’Angot, une sextape, explique-t-il plus tard aux enquêteurs. J’ai immédiatement reconnu l’homme comme étant Mathieu Valbuena. Axel et Sata m’ont dit qu’ils voulaient contacter Valbuena pour le faire chanter et lui soutirer du fric." Le quotidien explique alors que Fredon raconte aux autorités qu'Angot et Zouaoui pensent obtenir un million d'euro du chantage qu'ils veulent mettre en place, avant de parler de 200.000 puis de 150.000. Une somme que Valbuena ne paiera pas, préférant porter plainte. 

À LIRE AUSSI
>> 82 % des Français ne veulent plus de Benzema en Bleu
>> 
Retrouvez ici toute l'actu sport de metronews

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter