Chelsea et Nike s'engagent pour quinze ans et près d'un milliard d'euros

Chelsea et Nike s'engagent pour quinze ans et près d'un milliard d'euros

GROS SOUS – Actuellement équipé par Adidas, le club de Chelsea s’est engagé avec l'équipementier américain Nike pour les quinze prochaines années contre un montant avoisinant le milliard d'euros.

La saison 2016-2017 sonnera la fin d’une ère du côté de Chelsea. Alors que le club londonien était encore lié à Adidas pour les six prochaines années, la direction des Blues a décidé jeudi de s’engager avec son concurrent américain Nike pour les quinze prochaines années contre un montant avoisinant le milliard d’euros selon la presse britannique. Chelsea touchera ainsi 66 millions d'euros par saison, soit plus du double du montant versé par Adidas, pour un total de 995 millions d’euros sur quinze ans. Le partenariat débutera la saison prochaine et sera valable jusqu'en 2032. Les Blues restent équipés par la marque allemande jusqu'au mois de mai.

Manchester United toujours leader en Angleterre

"C'est un accord incroyablement important pour le club, a commenté la directrice de Chelsea Marina Granovskaia. Nous pensons que Nike va pouvoir nous aider à consolider notre croissance dans les nouveaux marchés, tout comme nous aider à garder notre place parmi les plus grands clubs du monde." Cependant, le partenariat équipementier/club le plus lucratif pour un club anglais reste celui de Manchester United, entré en vigueur la saison passée, mais signé en juillet 2014 avec Adidas. Il rapporte jusqu'en 2026 un minimum de 83 millions d’euros par saison aux Red Devils. La préférence de l'équipementier allemand a clairement été identifiée.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Les organisateurs de la manifestation pro-palestinienne interdite à Paris maintiennent leur appel

    EN DIRECT - Fin de la traque dans les Cévennes : le suspect en garde à vue pour "assassinat"

    Tensions au Proche-Orient : d’où vient l’arsenal militaire du Hamas ?

    VIDÉO - "Une femme libérée et de pouvoir" : Amandine Petit a défilé en Marianne à Miss Univers

    "Excusez-moi, je me rends" : la fin de cavale du fugitif des Cévennes, "affaibli et hagard"

    Lire et commenter

    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.