Chelsea : Guus Hiddink veut "aller loin en Ligue des champions"

Chelsea : Guus Hiddink veut "aller loin en Ligue des champions"
Football

FOOTBALL - Ce mercredi, Guus Hiddink a tenu sa première conférence de presse depuis sa nomination en tant qu'entraîneur de Chelsea. L'occasion pour le technicien néerlandais de rendre hommage à son prédécesseur, José Mourinho, et d'annoncer ses ambitieux objectifs.

"Je ne devrais pas être ici aujourd’hui, car cela signifie que les choses ne vont pas aussi bien que prévu l’été dernier. Mais je suis content d’être de retour." Guus Hiddink peut avoir le sens de la formule. Il connaît la chanson par cœur, lui qui avait déjà pris les rênes du Chelsea FC en plein mois de décembre, dans une situation quasi similaire, en 2009. Cette fois, cela n'intéressera pas que les Anglais. Car les Parisiens, qui affronteront les Blues en 8es de finale de la Ligue des champions, guetteront eux aussi le fameux choc psychologique attendu après l'éviction de José Mourinho . En attendant, ils peuvent déjà écouter (ou plutôt lire) le coach néerlandais prêcher sa bonne parole ce mercredi, durant sa première conférence de presse, en vue de la réception de Watford samedi.

Guus Hiddink : "J’ai beaucoup de respect pour ce que José Mourinho a fait"

"J’ai beaucoup d’amour pour ce club, et travailler avec ces joueurs est toujours un plaisir, a-t-il embrayé. C’est en regardant en arrière qu’on fixe les objectifs d’une saison. Ils sont donc d'atteindre le top 4 en Premier League, ce qui ne sera pas facile (en effet, Chelsea est 15e, ndlr). L’autre cible est d’aller loin en Ligue des Champions et en FA Cup. Hier (mardi), j'ai parlé à l’équipe, et nous avons parlé du passé, de pourquoi je suis ici. Je veux que tout le monde se regarde dans un miroir et réfléchisse à ce qu’il faut faire pour nous ramener sur le bon chemin. Je leur ai dit que, en tant que professionnels, ils doivent faire leur auto-critique et donner le meilleur pour l’équipe."

À LIRE AUSSI >>  Chelsea : Hiddink veut Drogba comme adjoint

Rien de bien transcendant, finalement. Car, comme à ses joueurs, Guus Hiddink a plus parlé aux médias du passé que de l'avenir. Sur Eden Hazard, leader technique en souffrance, il a dit : "Il a réussi une saison dernière incroyable, c’est le capitaine de la Belgique et il peut redevenir un joueur clé." Sur José Mourinho : "J’ai beaucoup de respect pour ce qu’il a fait. Je ne pense pas qu’il y ait un seul coach au monde qui n’ait pas été viré." À ce sujet, le coach a été invité à revenir sur sa dernière expérience sur un banc, ayant conduit à la piteuse élimination des Pays-Bas en qualifications de l'Euro 2016. "Ne me jugez pas là-dessus, a-t-il demandé. Nos adversaires étaient très forts." Ça promet.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent