City - PSG : "Je suis né vieux et vais mourir jeune", quand Ibra se prend pour Benjamin Button

Football

LIGUE DES CHAMPIONS - A la veille d'affronter les Citizens en quart de finale retour mardi soir à Manchester (20 h 45), le buteur du PSG a accordé une interview un peu mystique à l'UEFA. Interrogé sur le sempiternel débat de son âge et de ses performances en C1, Zlatan Ibrahimovic (34 ans) a fait du Ibrahimovic.

Il va vraiment nous manquer. Si comme le dit la rumeur Zlatan Ibrahimovic quitte le PSG l'été prochain (le Suédois est notamment annoncé en Premier League ou en MLS), il va falloir faire le deuil de ses buts spectaculaires mais aussi de ses sorties médiatiques dont lui seul a le secret. Car encore une fois, alors qu'il était interrogé par le site de l'UEFA sur le temps qui passe et ses 34 printemps, Ibra a offert une de la grosse punchline : "Je n'ai jamais été aussi bon. C'est vrai, c'est comme cela que je me sens. Aujourd'hui, je suis dans la forme de ma vie. Je suis né vieux et je vais mourir jeune. Voilà comment ça se présente".

"Cette année, j'ai décidé que j'étais jeune"

On peut tout de même lui rétorquer que si son constat est confirmé par son énorme quatrième saison à Paris (39 buts et 16 passes décisives), cela s'est tout de même moins vu lors du quart de finale aller face à City la semaine passée (2-2)... Mais pas assez pour faire douter l'inébranlable Suédois. "L'âge, ce n'est qu'un nombre, ajoute-t-il. C'est dans votre tête qu'il faut être jeune. Votre tête décide de l'âge de vos jambes. Alors cette année, j'ai décidé que j'étais jeune".

Sauf que Zlatan ne l'est plus vraiment et que s'il veut réaliser son rêve d'enfin remporter la Ligue des champions, il y a de fortes probabilités que cette campagne parisienne soit sa dernière chance. Affirmant qu'il va "faire tous les sacrifices possibles pour la remporter (la C1)", Ibra balaie encore une fois les réserves qui entourent sa capacité à se montrer décisif dans les grands matches européens. "Il y a eu beaucoup de bruit avant le début de la saison. Beaucoup, beaucoup de bla-bla et maintenant, je n'entends plus personne parler, assure le Suédois. Je les vois plutôt se régaler". Et pour que ça dure, il va falloir briller lors du match retour face aux Citizens mardi soir. 

À LIRE AUSSI
>>  City - PSG : Verratti est bien dans le groupe !
>> Retrouvez toute l'actu sport de metronews

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter