City, Villarreal, Porto... : Monaco va tomber sur du lourd en barrages

Football
LIGUE DES CHAMPIONS – Après avoir assuré sa qualification pour les barrages de la Ligue des champions grâce à sa victoire contre Fenerbahçe mercredi soir (3-1), l’AS Monaco connaîtra l’identité de son futur adversaire vendredi à midi. Pour espérer décrocher un ticket pour la C1, le club monégasque devra forcément se défaire d’un gros morceau. On fait le point.

La plaie n’est toujours pas refermée. Un an après s’être fait éliminer en barrages de la Ligue des champions face à Valence, l’AS Monaco paye encore aujourd’hui le lourd préjudice de cette déroute à l’heure de disputer un nouveau barrage qualificatif pour la C1 (16-17 août, 23-24 août). Sa mauvaise campagne européenne en Ligue Europa ne lui a en effet par permis d’obtenir un statut de tête de série qui aurait pu lui offrir un club à sa portée en vue du tirage au sort prévu vendredi midi. Ce dernier va finalement lui fournir un adversaire coriace.

Manchester City :
C’est bien évidemment LE club à éviter pour les hommes de Leonardo Jardim, désireux de retrouver la Ligue des champions cette saison. Fort du recrutement de Pep Guardiola, qui a toujours atteint les demi-finales de la C1, Nolito, Gündogan ou du très prometteur Leroy Sané, Manchester City est l’épouvantail de ces barrages et on voit mal comment les Monégasques pourraient se qualifier face à l’impressionnante armada des Citizens. D’autant que Falcao, blessé à la cuisse, devrait manquer le rendez-vous le plus important du début de saison de l’ASM. On croise les doigts.

Villarreal :
Un an après avoir affronté le FC Valence, l’AS Monaco pourrait cette fois-ci hériter de son voisin, Villarreal. Le nom n’est pas aussi ronflant qu’un Manchester City, mais le sous-marin jaune a les qualités pour poser de gros soucis aux coéquipiers de Valère Germain. Porté sur l’offensive, déployant un jeu séduisant, le club espagnol jouit de gros atouts dont une place de demi-finaliste en Ligue Europa la saison passée. Mais Villarreal a perdu Alphonse Areola et Denis Suarez au cours de l’été… Un facteur à prendre en compte.

EN SAVOIR + >> VIDEO - L'AS Monaco efface l'obstacle Fenerbahçe de sa route vers la Ligue des champions

FC Porto :
A l’évocation du FC Porto, d’innombrables souvenirs remontent à la surface. Notamment celui d’une finale de Ligue des champions perdue en 2004 au terme d’une fabuleuse campagne européenne menée par Didier Deschamps et toute sa troupe. Douze ans plus tard, le club portugais a bien changé. Sur le terrain, le talent est toujours là, mais l’effectif a perdu de sa superbe malgré la présence de l’expérimenté Casillas dans les buts. Sur le banc, José Mourinho a laissé place à Nuno Espirito Santo, tombeur de Monaco avec Valence la saison passée. Il y aura de la revanche dans l’air.

Ajax Amsterdam :
Hériter du club néerlandais s'apparenterait davantage à un bon tirage pour l’AS Monaco. L’Ajax Amsterdam n’est plus l’ogre que l’on connaissait et sa qualification difficilement acquise face au PAOK Salonique mercredi soir illustre parfaitement son déclin sur la scène européenne. La perte d’Arkadiusz Milik, son buteur maison, transféré à Naples, est également un gros coup dur pour la formation qui a terminé deuxième du dernier Championnat des Pays-Bas.

Borussia Mönchengladbach :
Là encore, l’AS Monaco pourrait réussir à tirer son épingle du jeu face à une équipe qui a perdu son métronome Granit Xhaka, parti à Arsenal. Quatrième de Bundesliga la saison passée, le Borussia Mönchengladbach espère retrouver la Ligue des champions, un an après y avoir goûté sous les ordres de Lucien Favre, l’actuel entraîneur de l’OGC Nice. Le club allemand compte encore quelques arguments offensifs, dont l'Allemand Patrick Herrmann et le Belge Thorgan Hazard, petit frère d'Eden.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter