Le Barça de Messi coule le Real Madrid (0-3) et le relègue à 14 points de la tête

Le Barça de Messi coule le Real Madrid (0-3) et le relègue à 14 points de la tête

DirectLCI
À SENS UNIQUE - Malgré une première période médiocre, le Barça emmené par Lionel Messi a écrasé le Real Madrid (0-3) ce samedi à Santiago-Bernabeu, l'antre des Madrilènes. Les joueurs de Zinedine Zidane, qui pointent à 14 points de leur adversaire du jour, ont sans doute dit adieu à leur titre de champion d'Espagne.

Le Real Madrid a fait une croix sur son titre de champion. Dans l'histoire de la Liga, jamais les Madrilènes n'ont réussi à refaire un retard de plus de 8 points sur un concurrent pour finir champions en fin de saison. Même s'ils comptent un match de retard, après leur séjour aux Emirats arabes unis la semaine dernière, où ils ont conservé leur Mondial des clubs, il faudrait un sacré concours de circonstances pour que les protégés de Zidane rattrapent les 14 points de retard qui les séparent du Barça après leur sévère défaite (0-3) à la maison face à leur grand rival, ce samedi lors de la 17e journée du championnat d'Espagne.


Pour conquérir le marché asiatique, nouvelle cible pour développer le football, les instances de la Liga avaient planifié le Clasico à 13h, à deux jours de Noël. Une programmation précoce voulue afin de bénéficier d'une exposition maximale sur toute l'Asie et d'une diffusion en prime-time dans plusieurs grandes villes asiatiques, comme Jakarta (19h) et Shanghai (20h).

Un horaire inhabituel qui a profité, dans un premier temps, aux Merengue. Dominateurs et plus agressifs dans tous les compartiments du jeu, les coéquipiers de Mateo Kovačić - titulaire surprise dans l'entrejeu, en lieu et place d'Isco - ont manqué de réussite face au but. À l'image de la reprise loupée de Cristiano Ronaldo (10e) ou de la tête de Benzema sur le montant de Ter Stegen (42e). Mais ils ont appris à leur dépens que dominer n'est pas gagner. 

Carton rouge et penalty, comme un air de chaos

Après la mi-temps, le Barça timoré de la première période s'est ressaisi. Revenus avec de bien meilleurs intentions, les Catalans d'Ernesto Valverde ont trouvé la faille par trois fois. Par Luis Suarez (54e, 0-1) après un percée décisive de Rakitic, par Lionel Messi sur penalty (64e, 0-2) suite à l'expulsion de Dani Carvajal pour une main volontaire, et par Aleix Vidal, en toute fin de match (90e+3, 0-3), venu donner plus d'ampleur à la victoire des Blaugrana à Madrid.

Avec ce succès chez son grand rival, le Barça s'ouvre une voie royale vers le titre de champion d'Espagne. Les Blaugrana comptent désormais 9 points d'avance sur l'Atlético, deuxième, et 14 unités sur son adversaire du jour, qui jouera probablement toute sa saison sur sa double confrontation face au PSG, en huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter