Clasico Real Madrid-FC Barcelone : Gérard Piqué avertit les Madrilènes, Sergio Ramos espère "un orgasme"

Clasico Real Madrid-FC Barcelone : Gérard Piqué avertit les Madrilènes, Sergio Ramos espère "un orgasme"

DirectLCI
FOOTBALL - À un peu moins de deux semaines du Clasico entre le Real Madrid et le FC Barcelone, le 21 novembre au Santiago-Bernabeu, les leaders défensifs des deux équipes ont pris la peine d'évoquer l'affrontement tant attendu, avec des termes bien choisis.

Il y a des défenseurs centraux offensifs. Gérard Piqué et Sergio Ramos font partie de cette caste. Et on ne dit pas ça seulement parce que les tauliers respectifs du FC Barcelone et du Real Madrid aiment à s'aventurer aux avant-postes et marquent régulièrement des buts. Face aux journalistes aussi, les deux hommes qui composent la charnière de l'équipe d'Espagne savent faire preuve d'audace dans le choix de leurs mots. La preuve avec leur dernière sortie, dimanche soir, au moment où ils ont été questionnés sur le Clasico du 21 novembre.

À VOIR >>  VIDÉO - Le but de dingue de Neymar pendant Barça-Villarreal !

Gérard Piqué fut le premier à s'exprimer, le Barça, large vainqueur de Villarreal au Camp Nou (3-0) ayant joué quelques heures avant son rival et concurrent pour le titre. "Ce sera un rendez-vous très spécial. C’est un de ces matchs que nous, les footballeurs nous attendons toujours avec une grande impatience", s'est enthousiasmé le mari de Shakira. Avant de prévenir ainsi ses adversaires, sur le ton de la menace : "Ce ne veut rien dire en vue du résultat, mais nous irons au Bernabéu dans notre meilleure forme de la saison." Cela a le mérite d'être clair.

À VOIR >> VIDÉO - Sergio Ramos marque d'un superbe ciseau, et se blesse en retombant

De son côté, son homologue de la défense du Real est moins sûr de disputer cette rencontre de gala en mondovisio, la faute à une blessure un peu bête en retombant, juste après avoir ouvert le score à Séville d'une somptueux retourné acrobatique. "Je vais d'abord me soigner et guérir, a-t-il indiqué. J'espère passer un scanner mardi, mais il me sera difficile d'être en équipe nationale." Son idée étant donc de se retaper pendant la trêve internationale pour être de retour le 21 : "Le Clasico ne m'a jamais donné d'orgasme, mais presque. L'équipe a deux semaines pour travailler dur et je voudrais dire aux supporters qu'ils doivent nous faire confiance." Histoire que tout le monde prenne son pied.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter