#Club26 : un joueur de 14 ans en pro, Raul roi d'Espagne et le grand cœur de Sakho, 3 infos pour se la raconter à la machine à café lundi matin

DirectLCI
EXPERTS - Tous les dimanches soir, en fin d'émission, l'équipe de #Club26 déniche les informations sport insolites ou à retenir du week-end. Histoire de bien commencer la semaine...

Talent précoce

Quelques jours après l'entrée en jeu de Karamoko Dembele, qui a 13 ans a joué pour les U20 du Celtic Glasgow, Mustafa Kapi a fait beaucoup mieux que lui. Car à 14 ans, ce joueur turc a pris part, samedi, au match amical remporté par l'équipe première de Galatasaray sur le Levski Sofia (0-2) ! Certes, le très jeune attaquant n'a disputé que quelques minutes de la rencontre - le coach néerlandais Jan Olde Riekerink l'a fait entrer à la 89e - et le club stambouliote était dépeuplé de tous ses internationaux, mais tout de même...

Raul, n° 1

Oubliez Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Si un jour on vous demande qui est le meilleur joueur de l'histoire de la Liga, ne sortez pas le nom de la star du Barça ou celle du Real, qui règnent pourtant sur le Ballon d'or depuis 2008 (5 pour l'Argentin et 3 pour le Portugais). Car s'il s'agit effectivement d'un joueur madrilène, on ne parle pas ici non plus de Ronaldo (le Brésilien) ou de Zinedine Zidane, mais bien de Raul. En effet, selon le centre d'investigations de l'histoire et des statistiques du football espagnol (le CIHEFE), c'est bien l'ancien n° 7 merengue qui arrive en tête de ce classement un peu complexe, basé, entre autres, sur le nombre de buts marqués, le temps de jeu ou les cartons rouges. Et avec 228 réalisations en 551 matches de championnat espagnol (entre 1994 et 2010), Raul avait des arguments.

Ce généreux Mamadou Sakho

Mamadou Sakho vit plutôt bien sa mise à l'écart du groupe professionnel à Liverpool. Et l'international français a eu la main sur le coeur par le biais de son association AMSAK (Agir pour les autres qui oeuvre en France, au Sénégal et en Angleterre) et celle de "An Hour for Others"  Avec sa compagne, il a invité à Paris deux familles britanniques "qui ont vécu des choses difficiles", confie l'ex-Parisien, pour passer un week-end dans la capitale. Au programme : dîner dans un restaurant africain et visite de Disneyland pour apporter des sourires. "Ils se sont bien amusés et partager ce moment avec eux nous tenaient à cœur moi et ma femme" se félicitait Sakho. La preuve en vidéo. 

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter