Comprendre l'affaire de la sextape de Valbuena en un coup d'œil

Comprendre l'affaire de la sextape de Valbuena en un coup d'œil

Football
DirectLCI
RÉCAP' - Vous avez suivi de loin le scandale du chantage à la sextape qui secoue le football français et vous avez peur d'être largué pendant l'intervention de Karim Benzema ? Rassurez-vous, on fait le point sur cette sombre affaire.

Une vidéo privée volée
Tout commence à l'été 2014, alors que Mathieu Valbuena est encore joueur de l'OM. L'international français change de téléphone et demande à un Axel Angot (sorte de concierge pour les joueurs marseillais) de lui transférer ses contacts sur son nouvel appareil. Ce dernier s'en charge en compagnie d'un certain Mustapha Zouawi, et c'est à ce moment-là que les deux hommes entrent en possession de la sextape de Valbuena. Ils sont depuis soupçonnés par la justice d'avoir tenté de faire chanter le joueur, désormais à Lyon, sous peine de diffuser la fameuse vidéo.

 Benzema dans la tourmente
Après avoir joint Valbuena par téléphone à plusieurs reprises pour organiser en vain une rencontre, Angot et Zouawi tentent d'entrer en contact avec le joueur lyonnais via ses partenaires en équipe de France. Selon les écoutes de la police, Samir Nasri (formé à l'OM et qui s'entend mal avec Valbuena) se serait proposé de jouer les intermédiaires. Mais c'est finalement Karim Benzema qui lui est préféré car les deux hommes connaissent son ami d'enfance Karim Zenati. L'attaquant du Real Madrid est alors lui aussi placé sur écoute et les enquêteurs captent une conversation entre les deux potes de quartier durant laquelle Benzema explique qu'il a discuté de la sextape avec Valbuena. Et pour parler de son coéquipier en Bleu, le buteur emploie des mots injurieux...

 Un scandale qui ébranle le foot français et qui devient une affaire d'Etat
Placé en garde à vue puis mis en examen le 5 novembre dernier pour "complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un délit puni d'au moins cinq ans d'emprisonnement", Benzema est aussi placé sous contrôle judiciaire et ne peut plus avoir de contact avec Valbuena. Les deux hommes ne peuvent donc plus être appelés ensemble en équipe de France alors que l'Euro 2016 se déroule l'été prochain... Muet jusque-là, le Lyonnais donne sa version des faits dans une interview au Monde le 27 novembre et charge le Madrilène. 

La FFF décide de se porter partie civile pour avoir accès au dossier et sans doute se préparer à devoir faire un choix sportif. Le jeudi 1er décembre, le Premier ministre Manuel Valls déclare sur Europe 1 que Benzema ne doit plus être appelé en équipe de France. 

À LIRE AUSSI
>>  Benzema évoque "un gros malentendu"
>> 
Retrouvez ici toute l'actu sport de metronews

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter