Le PSG a joué à 12 contre Bordeaux

Football
DirectLCI
SUPPORTERS – La rencontre entre le PSG et Bordeaux était particulièrement attendue en raison du retour de certains ultras, permis par le club et la Préfecture de police de Paris. Résultat ? Le Parc des Princes a enfin résonné et les joueurs ont pu compter sur le soutien appuyé d’un 12e homme retrouvé.

Depuis le jeudi 29 septembre et le communiqué de la Préfecture de police de Paris qui "prend acte de la volonté du Paris Saint-Germain d'accueillir en tribune les supporters ultras du club", un engouement perceptible a germé autour de la préparation de ce PSG-Bordeaux. Sur le terrain, ce samedi, le Paris Saint-Germain a éloigné quelques doutes en se montrant convaincant et séduisant face aux Girondins (2-0), en tribunes, la prestation a été du même acabit. 


Les membres du Collectif Ultras Paris (CUP) se sont postés dans la tribune Auteuil en se séparant en deux kops. Mais leur arrivée est intervenue à seulement quelques minutes du coup d’envoi puisque des leaders du CUP ont été refusés d’accès pour des raisons inconnues selon les échos qui nous sont parvenus. Néanmoins, cette péripétie n’a pas eu d’influence. En prenant place, sous des applaudissements nourris, et en étant organisés avec notamment deux-trois capos (personne qui lance les chants) et un mégaphone, les ultras ont imprimé le rythme d’une belle ambiance qui s’est prolongée et répercutée sur toute la tribune. 

Une dynamique naissante et prometteuse

Le Parc a repris de la vie et de l’écho avec des échanges entre Auteuil et Boulogne ravissant les tribunes latérales. Même la danse grecque (deuxième GIF ci-dessous) qui avait disparu depuis un bon moment du côté de la Porte d’Auteuil a été reprise massivement. Les chants ont été continus même si en seconde période, l’ambiance est un peu retombée, à l’image de l'intensité du match. Les joueurs, qui avaient fait part de leur enthousiasme sur les réseaux sociaux pour ce retour des ultras, ont été sensibles à cette atmosphère. 

Leur haie d’honneur à l’issue de la rencontre envers chaque virage fait figure de remerciements alors que certains joueurs les plus emblématiques de l’ère QSI (Ibrahimovic, Thiago Silva, Matuidi) s’étaient positionnés publiquement pour bénéficier d’un meilleur soutien ces dernières années. C’est chose faite et ce premier test grandeur nature a été concluant et demande désormais confirmation. 

Le prochain match du PSG en L1 au Parc des Princes aura lieu le 23 octobre contre… l’OM à l’occasion du fameux Classique. Alors que les habituels chants anti-marseillais ont fleuri, les ultras auront l’opportunité de s’étalonner contre Bâle en Ligue des champions (19 octobre) pour se prémunir de tout accrochage. Car la possibilité que cette dynamique naissante et prometteuse soit stoppée existe. Dans son communiqué, la Préfecture avertissait qu’"en cas d'incidents constatés, (elle) s'opposera à la poursuite de cette présence des ultras au sein du Parc des Princes." Pourtant, un 12e homme sera nécessaire lorsque les matchs couperets de C1 se profileront. 

VIDEO. Les Ultras parisiens fêtent la victoire après PSG-Bordeaux

En vidéo

PSG-Bordeaux : les 150 Ultras fêtent la victoire aux abords du Parc des Princes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter