Coronavirus : Juventus-Lyon, finalement joué à huis clos ?

Coronavirus : Juventus-Lyon, finalement joué à huis clos ?
Football

SANS PUBLIC - Le gouvernement italien a a imposé par décret un huis clos généralisé à toutes les manifestations sportives prévues en Italie jusqu'au 3 avril. La mesure devrait s'appliquer au huitième de finale retour de Ligue des champions entre la Juventus et l'OL le 17 mars. L'UEFA n'a pas encore officialisé la nouvelle.

Juve-Lyon ne devrait pas échapper au huis clos. Trois semaines après le court mais précieux succès de l'OL à Décines (1-0), le huitième de retour de finale retour de Ligue des champions, prévu mardi 17 mars à Turin, devrait se dérouler sans public. Selon un décret signé mercredi 4 mars par gouvernement italien, en réponse à l'épidémie de coronavirus qui touche désormais plus de 3000 personnes et fait plus de 100 morts de l'autre coté des Alpes, toutes les manifestations sportives, lorsqu'elles n'ont pas lieu dans un lieu confiné, autrement dit entièrement fermé, devront se tenir à huis clos jusqu'au 3 avril.

Dans le cas présent, cette décision devrait affecter directement le match décisif entre la Juventus Turin et l'Olympique lyonnais. Les médias italiens rapportent ainsi qu'il ne devrait y avoir aucun supporter dans l'Allianz Stadium. Une information que l'UEFA, l'organisatrice de la compétition européenne, qui s'est réunie à Amsterdam en début de semaine pour se coordonner sur la marche à suivre pour limiter les risques de propagation liés au Covid-19, n'a pas encore confirmée par la voie officielle.

Lire aussi

Huis clos à Turin ou ailleurs en Italie avec du public

Dans un communiqué publié pendant la demi-finale de Coupe de France perdue face au PSG (1-5), l'OL a expliqué avoir "pris connaissance des informations provenant d'Italie concernant la tenue à huis clos du match retour." "Pour le moment, cette information ne nous a pas été confirmée, ni par l'UEFA ni par la Juventus. D'autres solutions sont également envisageables et envisagées", poursuit le club, en écho à l'appel de Jean-Michel Aulas après la victoire dans le derby contre Sainté (2-0). "Au pire, s'il faut aller jouer sur un terrain neutre, on le fera aussi bien sûr", avait indiqué le président de l'Olympique lyonnais.

"Concernant les supporters de l'OL ayant déjà acquis leur billet pour cette rencontre, nous reviendrons vers eux dès que nous saurons précisément à quel endroit et dans quelles conditions la rencontre se jouera", conclut le club. Selon nos informations, il a été communiqué deux "solutions" aux groupes de supporters lyonnais : soit le match se jouera à huis clos à Turin, soit ailleurs en Italie mais avec du public.

Par ailleurs, le match Juve-Lyon n'est pas la seule rencontre concernée par l'éventualité d'un huis clos. Mardi 3 mars, la ministère des Sports Roxana Maracineanu a avancé "l'hypothèse" que PSG-Dortmund, l'autre choc des huitièmes de finale, se disputerait "a minima" sans public. Si les deux rencontres se joueront donc, le doute subsiste quant aux conditions précises dans lesquelles elles se dérouleront. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent