Coronavirus : un huis clos pour le match PSG-Dortmund ?

Coronavirus : un huis clos pour le match PSG-Dortmund ?
Football

COMMUNICATION - La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a évoqué ce mardi la tenue à Paris du match de Ligue des champions du 11 mars entre le PSG et Dortmund, possiblement sans spectateurs.

Un temps, ce mardi matin, la nouvelle a fait l'effet d'un coup de tonnerre. Le 8e de finale retour de Ligue des champions entre le Paris Saint-Germain et le Borussia Dortmund, prévu le mercredi 11 mars au Parc des Princes, allait se jouer à huis clos, c'est-à-dire sans spectateurs, ou ne pas se jouer. Le site de France Télévisions relayait en effet la nouvelle dans son direct commenté, citant cette phrase de la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, en tête de brève : "A minima, un huis clos".

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Mais le soufflé est vite retombé. En fait, la ministre, qui répondait alors aux questions des médias à la sortie d'une réunion avec plusieurs acteurs du sport français, dont de nombreux présidents de ligues professionnelles, pour évoquer les mesures à prendre face à l'intensification de l'épidémie de coronavirus, s'était mal exprimée. 

"A minima, c'est la décision qui sera prise de faire un huis clos. Comme c'est étudié au cas par cas et que c'est dans une semaine, on verra comment la situation évolue et on en discutera avec le préfet", avait-elle d'abord répondu. Avant de se reprendre ainsi quand elle a été invitée à préciser ses propos : "Le huis clos est une hypothèse, pour l'instant. Il est trop tôt pour décider. Mais a minima, le match se tiendra."

Dit autrement : le match aura lieu et le huis clos représente, à cette heure, le pire cas de figure. Celui où l'équité sportive serait remise en cause, Dortmund ayant remporté le match aller (2-1) devant ses supporters. 

Voir aussi

"Il ne faut pas tomber dans la panique"

On n'en est toutefois pas là. Selon les informations de RMC, l'Union des associations européennes de football (UEFA), en charge de l'organisation de la Ligue des champions, continue de se montrer rassurante. "Il ne faut pas tomber dans la panique. La décision sera prise dans tous les cas par l'État français. Notre rôle est consultatif, mais pour l’instant, il n’y a pas de volonté de faire jouer ce match à huis clos, confie ainsi une source interne à l'instance sportive continentale. De plus, le Parc des Princes est un stade très ouvert. Et ni Paris, ni la ville de Dortmund ne sont des foyers épidémiques du coronavirus. Pour l’instant, il faut juste suivre cela."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent