Ligue des nations : des matchs pourront se jouer à pile ou face à cause du Covid

Ligue des nations : des matchs pourront se jouer à pile ou face à cause du Covid
Football

RÈGLEMENT - Alors que débute la Ligue des nations cette semaine, l'UEFA a mis en place de nouvelles règles, compte tenu de la crise sanitaire liée au coronavirus. Si elles ne peuvent être reportées à une date ultérieure, ces rencontres pourront se jouer... par tirage au sort.

Il fut un temps où le football s'en remettait au hasard. Au hasard d'une pièce jetée au petit bonheur la chance. C'est ce qui est arrivé en 1968. La demi-finale de l'Euro entre l'Italie et l'URSS s'est réglée à pile ou face. Incapables de se départager au bout de 120 minutes, le règlement n'imposant pas de séance de tirs au but, Italiens et Soviétiques jouent le ticket pour la finale sur un lancer. Dans l'intimité d'un vestiaire du San Paolo de Naples, le jeton retombe du bon côté pour la "Squadra Azzurra". Qualifiée, la bande à Dino Zoff soulèvera le trophée, cinq jours plus tard, après sa victoire contre la Yougoslavie (2-0).

Un demi-siècle plus tard, le hasard pourrait à nouveau déterminer le vainqueur d'un match. Mais, cette fois, sans même qu'il ne soit joué. Alors que s'ouvre la deuxième édition de la Ligue des nations jeudi 3 septembre, l'UEFA a pris ses précautions pour assurer, coûte que coûte, le bon déroulement de la compétition. Le Comité exécutif de l'instance européenne, salué pour son protocole sanitaire strict qui a permis la tenue du "Final 8" de la Ligue des champions, a approuvé de nouvelles mesures inédites pour faire face à la crise sanitaire du Covid-19. Et ainsi se prémunir en cas d'éventuels reports ou annulations. 

Lire aussi

L'équipe fautive sera déclarée battue par forfait

Afin de ne pas surcharger un calendrier déjà titanesque, avec l'Euro 2021 en point de mire, l'UEFA a décidé d'ajuster son protocole mis en place cet été. Le règlement, déployé pour la C1 et la C3, consistait à isoler les joueurs testés positifs, tout en permettant au reste de l'effectif, s'il est en nombre suffisant, de pouvoir jouer. Pour la Ligue des nations, et cela sera applicable aussi aux qualifications de l'Euro U21 et de l'Euro féminin, toute rencontre sera maintenue si l'équipe nationale dispose au moins de 13 joueurs, dont au moins un gardien. Dans le cas contraire, le match sera, si le calendrier le permet, reporté à une date libre que l'association communiquera ultérieurement, avec la possibilité de le déplacer où bon lui semble.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Jusque-là, rien de plus normal. Mais, voilà, l'UEFA a choisi de ne rien laisser au hasard face à un virus qui a provoqué l'interruption momentanée du football mondial pendant trois mois. Si elle se retrouve dans l'impossibilité de reprogrammer une rencontre, l'instance de contrôle, d'éthique et de discipline a envisagé deux scénarios "spécial Covid". Faute d'une nouvelle date, elle regardera si l'annulation de la rencontre peut être imputée ou non à l'une des deux équipes concernées. "L'association nationale responsable du non-déroulement ou du déroulement partiel du match sera déclarée perdante par forfait", est-il expliqué

Mais la règle édictée prévoit aussi un autre cas de figure. Si la responsabilité venait à ne pas pouvoir être attribuée à l'une ou l'autre des nations, le résultat sera défini... par un tirage au sort. "Si (le comité disciplinaire) arrive à la conclusion que les deux équipes ou aucune d'entre elles n'est/ne sont responsable(s) du non-déroulement ou du déroulement partiel du match, ce qui signifie qu'il n'y aurait alors pas de défaite par forfait. En l'absence de défaite par forfait, le résultat du match sera tiré au sort (à savoir, victoire 1-0, défaite 0-1 ou match nul 0-0)." Nul doute que, si la situation venait à se présenter, elle ferait date. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent