Premier League, Bundesliga, Serie A, Liga, Ligue 1 … où en sont les grands championnats européens ?

Premier League, Bundesliga, Serie A, Liga, Ligue 1 … où en sont les grands championnats européens ?
Football

TOUR D'HORIZON - Totalement suspendus depuis un mois, les championnats européens planchent sur un retour à la compétition et à l'entraînement dans les prochaines semaines, en fonction de l'évolution de la situation sanitaire. Si en Allemagne, une reprise le 9 mai est envisagée, la situation est plus complexe en Italie, Espagne, France et Grande-Bretagne.

Depuis maintenant plus d’un mois, l’ensemble du football européen, championnats et coupes d’Europe, est à l’arrêt, exception faite du Bélarus, en raison de l’épidémie de Covid-19 qui sévit sur le Vieux continent. L’UEFA a rappelé ce jeudi son souhait de voir les championnats nationaux aller à leur terme, avec deux scénarios, un laissant les ligues se terminer avant une reprise des coupes d’Europe, et un autre où ces compétitions se dérouleraient en parallèle.

Si toutefois les championnats ne pouvaient pas aller à leur terme, l’instance a indiqué que les qualifications pour les coupes d’Europe de la saison prochaine se feraient au mérite, en tenant compte des classements actuels ou du classement en fonction du nombre de points obtenus par matchs joués. Ce qui pose la question Saisons tronquées, blanches ou finissant à huis clos, où en sont les grands championnats européens tels que la Premier League, la Serie A, la Liga, la Bundesliga et la Ligue 1 ?

Lire aussi

La Liga dépendante de la situation sanitaire

En Espagne, les clubs de l’élite espèrent toujours mener la saison à terme, avec notamment un accord trouvé entre la Ligue professionnelle et la Fédération espagnole de football (RFEF) en début de semaine pour une reprise de l’entraînement, sans toutefois donner de date.

Interrogé par la radio Cope mardi, le ministre espagnol de la Culture et des Sports José Manuel Rodríguez Uribes a prévenu que la reprise du sport de compétition dans le pays et notamment du Championnat d'Espagne du football, serait déterminée par son homologue de la Santé. "Tout dépendra (du ministère) de la Santé (...) C'est la Santé qui déterminera le chemin à suivre."

"Mon souhait est qu'il puisse y avoir du football dès que possible, assurément en principe à huis clos", a toutefois ajouté le ministre, alors que les députés ont voté mercredi 22 avril le confinement jusqu'au 9 mai, tout en assouplissant légèrement certaines mesures.

Lire aussi

La Bundesliga vers une reprise

Après avoir repris l'entraînement début avril, l'ensemble des formations de Bundesliga devraient être les premières à reprendre le chemin de la compétition. Jeudi 23 avril, le président de la ligue de football allemande (DFL) Christian Seifert, a annoncé que le championnat allemand était prêt à reprendre le 9 mai prochain, si les autorités allemandes lui donnait leur feu vert. La volonté de disputer les neuf journées restantes a été actée lors d'une réunion par visioconférence entre des représentants des 36 clubs de  première et deuxième divisions. 

Cette reprise devrait s'effectuer à huis clos. Une décision désapprouvée par les groupes de supporters, préférant un arrêt définitif du championnat à la tenue de rencontres devant des tribunes vides. Pour mener son championnat à son terme, l'élite du football allemand va devoir se plier à des mesures sanitaires strictes. Ainsi, les instances sportives ont indiqué que joueurs et membres des encadrements devraient être testés tous les trois jours.

Lire aussi

La Premier League de retour le 8 juin ?

Au contraire de la Bundesliga, la Premier League est loin, très loin de retrouver es gazons. Alors que le confinement sur le territoire britannique a été prolongé jusqu'au 7 mai prochain, aucun match de football n'aura lieu, selon Sky Sports, avant le 8 juin prochain. Réunis vendredi 17 avril en visioconférence, les clubs anglais envisagent de terminer la saison en cinq semaines, avec neuf ou dix journées à disputer selon les équipes. Un nouveau point devrait être fait d'ici le 1er mai pour prendre une décision.

Avec ce calendrier chargé, les mastodontes anglais espèrent pouvoir terminer le championnat fin juillet pour pouvoir participer à la reprise des coupes d'Europe, la Ligue des champions en tête. En attendant une éventuelle reprise du championnat, des baisses de salaires ont été opérées chez les joueurs d'Arsenal, Southampton, Watford, Sheffield United ou encore West Ham.

L'Italie dans le flou

En Italie, c'est le 4 mai que pourrait sonner l'heure du retour à l'entraînement pour les joueurs de Serie A. Cette date coïncide avec l'assouplissement des mesures de confinement prévu par le gouvernement italien. De son côté, le ministre des Sports italien Vincenzo Spadafora a tenu à calmer les ardeurs de certains, indiquant dans une interview à la Rai qu'il n'y avait aucune assurance pour que le championnat ou l’entraînement ne reprenne le 4 mai prochain. Comme en Espagne, tout dépendra de l'évolution sanitaire du pays. 

En cas de reprise de l'entraînement le 4 mai, l'idée pour le football italien serait de reprendre la compétition fin mai ou début juin, avec 12 ou 13 journées à disputer selon les clubs. Début avril, la Ligue de football italienne a annoncé un accord sur la réduction des salaires de leurs joueurs, d'un tiers de la rémunération brute annuelle en cas d'arrêt de la saison, et d'un sixième de la rémunération brute annuelle en cas de reprise. "Une proposition honteuse et presque schizophrénique", a dénoncé le syndicat des joueurs italiens (AIC).

Une reprise de la Ligue 1 le 17 juin ?

Enfin, en France, les avis sont partagés. Du côté du syndicat des joueurs, l'UNFP, son co-président Sylvain Kastendeuch a demandé lundi, dans une tribune au Monde, à annuler la fin de saison de Ligue 1. Pour lui, une reprise de la compétition serait "précipitée et dangereuse". 

Le bureau de la Ligue de football professionnelle (LFP) a quant à lui voté à l'unanimité, le 10 avril dernier, une reprise de la Ligue 1 le 17 juin et une fin le 25 juillet. Un projet toutefois soumis aux contraintes du confinement, en vigueur jusqu'au 11 mai en France. Concernant la reprise de l'entraînement, elle pourrait survenir à cette date, d'après les propositions du ministère des Sports lors d'une réunion vendredi 17 avril. La ministre des Sports Roxana Maracineanu a précisé jeudi 23 avril que la reprise des compétitions était "un sujet majeur", après  avoir dit la veille que le sport "ne serait pas la priorité" du gouvernement lors du déconfinement.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

Si le mystère est encore entier pour la plupart des grands championnats, les Pays-Bas ont décidé de mettre fin au suspense, la Fédération néerlandaise de football (KNVB) annonçant mardi son intention d'arrêter la saison, sous réserve de consultations avec l'UEFA. "La commission du football professionnel a l'intention de ne pas continuer à jouer la compétition 2019-20. La KNVB consultera l'UEFA, après quoi une décision sera prise", a fait savoir la Fédération dans un communiqué. La Belgique pourrait lui emboîter le pas dans les prochains jours, en fonction des annonces du gouvernement.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent