Foot : le club anglais de Wigan dépose le bilan, la faute au Covid-19 ?

La pandémie de Covid-19 aurait ébranlé les finances du Wigan Athletic.
Football

ÉCONOMIE - La Ligue de football anglaise a ouvert une enquête sur le dépôt de bilan de Wigan. Une mesure aux conséquences sportives motivée par la crise du Covid-19, selon son propriétaire chinois Au Yeung Wai Kay.

Ce serait une première pour un club professionnel. Wigan, pensionnaire de Premier League entre 2005 et 2013 et vainqueur de la Coupe d'Angleterre l'année de sa relégation en Championship, la deuxième division anglaise, a annoncé mardi 7 juillet déposer le bilan. "Nous avons acheté Wigan Athletic avec les meilleures intentions : créer une équipe qui ferait remonter le club en Premier League", a assuré le propriétaire chinois Au Yeung dans un communiqué. Mais la crisé économique liée au Covid-19 a "sapé notre capacité à financer" le club et "nous avons pris la décision difficile de déposer le bilan pour assurer sa survie".

Ce dépôt de bilan a déclenché une enquête interne des administrateurs du club "pour déterminer ce qui a conduit le club à déposer le bilan quelques semaines à peine après la prise de contrôle par NFL". Quatre mois plus tôt, "International Entertainment Corporation" (IEC), une entreprise cotée en bourse à Hong-Kong et détenue par Stanley Choi, un joueur de poker professionnel, avait cédé le contrôle du club à Au Yeung et New Fund Leaders (NFL), une autre société basée à Hong Kong, mais non cotée. "Il y a clairement un nombre important de questions sans réponse qui requièrent qu'on leur prête attention d'urgence", a écrit dans son communiqué la Ligue de football anglaise (EFL), qui a aussi ouvert une enquête pour faire la lumière sur cette affaire.

La vente du club en question

"Si une quelconque violation des règlements du football ou du droit des sociétés était découverte, des mesures seront prises par la Ligue ou pas la juridiction compétente", a averti l'EFL. "Je pense que quatre semaines (entre la vente et le dépôt de bilan) est un record qui va tenir pour quelques temps", avait déclaré il y a quelques jours à la presse Gerald Krasner, un des administrateurs nommés pour chercher un repreneur au club, laissant entendre que le Covid-19 ne serait pas le seul à incriminer. 

La Ligue est même allée jusqu'à remettre en cause la version avancée par Au Yeung, rappelant que ce dernier avait dû apporter en mai les preuve de sa capacité à financer le club avant de recevoir le feu vert pour le racheter, alors que la crise battait déjà son plein. Fin mai, lors de l'annonce, l'ancien propriétaire des "Latics" M. Choi figurait comme actionnaire majoritaire de NFL, et ce n'est que le 24 juin, quand la vente a été concrétisée, qu'Au Yeung Wai Kay a été présenté comme détenteur de 75% des parts. Un peu plus d'une semaine plus tard, Wigan annonçait son dépôt de bilan dans l'incompréhension générale. 

Douze points en moins pour Wigan ?

Les rumeurs étaient reparties de plus belle quand avait été publiée une vidéo de Rick Parry, le président de l'EFL, filmé à son insu, évoquant "des rumeurs sur un pari aux Philippines sur une descente du club (en D3)". Or, le dépôt de bilan entraîne un retrait automatique de douze points, ce qui, en l'état actuel, ferait passer Wigan de 16e en Championship à dernier et relégable en League One, la troisième échelon du football anglais. Le club du nord-ouest de Manchester a fait appel des 12 points de pénalité qui le menacent. Mais ses chances d'obtenir une inflexion sont minimes, puisque jamais cette sanction n'a été retirée.

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

"Nos objectifs immédiats sont de veiller à ce que le club termine tous ses matchs cette saison et de trouver d'urgence des parties intéressées pour sauver le Wigan Athletic et les emplois des personnes qui travaillent pour le club", affirmait Gerald Krasner. Les administrateurs ont fait part de plusieurs manifestations d'intérêt pour une reprise du club. Ian Lenagan, propriétaire de l'équipe de rugby à XIII de Wigan, les Warriors, a annoncé qu'il essayait de mettre sur pied une offre de reprise.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent