Ligue 1 : trois joueurs du PSG testés positifs au Covid-19 après leur virée à Ibiza

Neymar et Leandro Paredes auraient contracté le coronavirus pendant leurs vacances à Ibiza.
Football

CORONAVIRUS - Deux jours après avoir révélé deux suspicions de Covid-19, le PSG a confirmé ce mercredi que trois de ses joueurs ont été testés positifs. Ils auraient contracté le virus du côté d'Ibiza.

Ils se souviendront de leur petite virée à Ibiza. Partis prendre un peu de soleil dans les Baléares, les Parisiens ont ramené le Covid dans leurs bagages. Lundi 31 août, le club de la capitale avait révélé que deux de ses joueurs étaient "suspectés d'infection au Covid-19". Après avoir procédé à de nouveaux examens, le finaliste malheureux de la Ligue des champions a confirmé ce que les premiers tests laissaient redouter. "Trois joueurs sont confirmés positifs au test Sars CoV2 et sont soumis au protocole sanitaire approprié", a écrit le club parisien sur Twitter, sans préciser l'identité des joueurs touchés. 

Selon L'Équipe, les joueurs concernés seraient Angel Di Maria et Leandro Paredes, rentrés à Paris lundi soir et placés en quatorzaine. Quant au troisième cas positif, le quotidien sportif assure qu'il s'agirait de... Neymar, lui aussi de retour dans la capitale depuis lundi après avoir séjourné sur l'île espagnole. 

La menace d'un report plane sur Lens-PSG

Après leur parcours en Ligue des champions, plusieurs joueurs parisiens avaient profité de quelques jours de repos pour se retrouver dans l'archipel, où le virus circule activement. Ander Herrera et Mauro Icardi, qui ont côtoyé les deux Argentins et le Brésilien, sont considérés comme de potentiels cas contacts.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France face au rebond de l'épidémie

Les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19

"L'ensemble des joueurs et du staff continueront à réaliser des tests pendant les prochains jours", a indiqué le PSG. Le staff parisien va en effet devoir être attentif à ce que d'autres joueurs n'aient pas contracté la maladie. Selon le protocole de la Ligue de football professionnel (LFP), le virus est considéré comme "circulant", dès le moment où une équipe a "plus de trois joueurs (donc à partir de quatre) ou encadrants isolés sur huit jours glissants". Un quatrième cas pourrait avoir des conséquences sur le début de saison des Parisiens. Déjà décalé au 10 septembre, le match Lens-PSG pourrait se retrouver menacé.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent