Côte de bœuf dorée à l'or fin : Franck Ribéry insulte ses détracteurs et renvoie Audrey Pulvar à ses lunettes en écailles

Football

RÉPONSE - Ce samedi, Franck Ribéry a pris le temps de "remettre les barres sur les T" (entre autres) à ceux qui le critiquaient après qu'il a mis en ligne une vidéo où on le voyait déguster une côte de boeuf dorée à l'or fin, dans un restaurant de Dubaï.

Franck Ribéry coule toujours des jours heureux avec le Bayern Munich. Vingt-deux matches disputés cette saison, 5 buts inscrits, tout va bien pour le Français. Et alors qu'il prenait du bon temps durant la trêve à Dubaï, il a partagé le 3 janvier dernier une vidéo dans laquelle on le voit s'apprêter à déguster une côte de boeuf dorée à l'or fin, qui a fini découpée avec style par le "Salt Bae" en personne. 

Sauf que le plaisir qu'il s'est accordé durant ses vacances n'a pas plu à tout le monde, certains lui reprochant de dilapider bêtement son argent (une addition de 1200 euros a d'abord été évoquée alors qu'il semblerait qu'elle soit exprimée en dirhams émirien... Ce qui fait tout de même 290 euros le morceau de barbaque). 

Ce samedi, agacé par la tournure des événements, "Kaiser Franck" a donc dégainé sur Twitter, histoire "pour 2019 de remettre les points sur les i et les barres sur les T". 

Après avoir invité "les envieux" et les "rageux" à honorer "leur arbre généalogique",  le joueur désormais âgé de 35 ans a reproché aux "pseudos-journalistes qui ont toujours été dans la critique négative envers [lui]" de relayer davantage les "futilités" que les dons qu'il effectue en faveur d'associations caritatives.

Et en parlant de "pseudos-journalistes", l'ex-international français a eu un mot particulier pour Audrey Pulvar, qui l'avait apostrophé sur Twitter : "Monsieur Franck Ribéry si vous ne savez pas quoi faire de votre argent, il reste plein de causes à financer et soutenir, dans le monde entier." La réponse du footballeur a fusé comme sur un terrain gorgé d'eau : "Et pour mettre un terme à cette polémique qui n’a même pas lieu d’être, je m’adresse à Audrey Pulvar ou Madame 'Je fais ce que je veux de mon argent', avec une paire de lunettes à 3.000 euros aux (sic) écailles de tortues, j’espère qu’elles vous permettent d’entrevoir un meilleur avenir professionnel que celui de la pseudo-journaliste que vous êtes actuellement (ndlr, Audrey Pulvar n'est plus journaliste mais présidente de la Fondation Hulot)."

Après ces tweets, Franck Ribéry semble avoir digéré cette histoire : il a repris le chemin de l'entraînement à Doha, comme on peut le voir sur cette vidéo mise en ligne par le Bayern Munich. 

Le géant de Bavière est au Qatar du 4 au 10 janvier à l'occasion d'un stage de mi-saison qui doit permettre au Bayern de repartir à la poursuite de Dortmund qui caracole en tête de la Bundesliga, avec six points d'avance.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter