Coup de pied d'Evra à un supporter de l'OM : Thauvin "espère que cet incident ne viendra pas hanter le Vélodrome"

Football
DirectLCI
MISE AU POINT - Au lendemain de la mise à pied de Patrice Evra, coupable d'avoir donné un coup de pied à un supporter de l'OM jeudi, Florian Thauvin et Rudi Garcia sont revenus sur l'affaire lors de la conférence de presse avant la réception de Caen dimanche. Le premier a été plus loquace que l'autre, qui n'a pas souhaité s'épancher.

C'est un sujet qu'ils ne pouvaient pas vraiment éviter. Présents en conférence de presse ce samedi avant la réception de Caen dimanche à 17h, pour le compte de la 12e journée de Ligue 1, le coach olympien Rudi Garcia et son joueur Florian Thauvin sont revenus sur le cas Patrice Evra. Mis à pied par le club phocéen pour avoir assené un coup de pied à un supporter de l'OM, jeudi lors du déplacement de l'OM à Guimaeres en Ligue Europa, l'ancien capitaine de l'équipe de France risque très gros. L'UEFA a en effet ouvert une procédure disciplinaire à son encontre, son dossier devant être examiné le 10 novembre prochain par la Commission de discipline.

Je respect énormément Pat, je l'aime beaucoupFlorian THAUVIN

Invité le premier à se prononcer, Thauvin est apparu marqué par cette affaire. "Je n'aime pas porter de jugement ni sur ce qui s’est passé ni sur quelqu'un. Nous sommes tous tristes dans le groupe. J'ai déjà été pris pour cible et c'est difficile à vivre. C’est compliqué quand il vous arrive ce genre de choses. C'est dommage car l'OM et ses supporters, c'est quelque chose de fort. On doit faire corps ensemble", a confié l'international français, convoqué pour les deux amicaux à venir face au Pays de Galles et l'Allemagne. "Je respecte énormément Pat, je l'aime beaucoup, il m'a beaucoup apporté sur le plan personnel. On a besoin de nos supporters et on doit tirer dans le même sens. J'espère que cet incident ne viendra pas hanter le Vélodrome." 


Il a été suivi quelques minutes plus tard par Rudi Garcia. Contrairement à son joueur qui a joué franc-jeu devant les journalistes massés en salle de presse, le coach de l'OM a choisi de verrouiller la communication autour de l'affaire Evra. "Les dirigeants ont fait un communiqué sur le sujet, je vous ai déjà donné mon opinion sur la chose jeudi soir", a-t-il répondu, laissant les médias sur leur faim. "Moi je ne m'occupe que du sportif. Vous avez eu 'Flo' Thauvin tout à l'heure, les joueurs sont les mieux placés pour vous répondre. Quand on aborde un match aussi décisif que celui de jeudi soir, cela aurait été bien de l'aborder dans des conditions normales." Reste à voir comment le public du Vélodrome réagira dimanche après-midi.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter