Coupe du monde 2018 : Daech menace le Mondial avec un photomontage de Messi emprisonné et en sang

Football

Toute L'info sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

TERRORISME - Via l'un de ses canaux de propagande, Daech a diffusé une affiche représentant Lionel Messi derrière les barreaux, le visage ensanglanté. Avec cette image menaçante, le groupe État islamique laisse planer la menace d'éventuelles attaques pendant le Mondial.

Une image de propagande qui fait froid dans le dos.  Sept mois et demi avant le coup d'envoi de la Coupe du monde de football en Russie, le groupe État islamique, via l'un de ses canaux de propagande, "Wafa Media Foundation", a diffusé ces jours-ci un photomontage de la star argentine Lionel Messi, emprisonné derrière des barreaux avec le teint pâle et un oeil ensanglanté. Cette affiche, repérée par le SITE Intel Group, qui scrute les réseaux djihadistes, menace ouvertement le Mondial qui aura lieu en juin prochain sur le sol russe. 

Selon l'entourage du joueur du FC Barcelone, cité par le quotidien argentin La Nacion, le quintuple Ballon d'Or n'aurait pas été perturbé par la diffusion de cette mise en scène. Celle-ci fait toutefois écho à une autre affiche publiée le 20 octobre dernier, toujours diffusée par ce canal de propagande et repérée par SITE Intel Group. Elle mettait en garde les "ennemis d'Allah en Russie". "Le feu des moudjahidines les brûlera", pouvait-on notamment lire. 

En vidéo

Coupe du monde 2018 : qui a décroché son billet pour la Russie ?

Pour prévenir tout risque d'attentat pendant la compétition, entre le 14 juin au 15 juillet 2018, la sécurité devrait être considérablement renforcée. Le match amical Russie-Argentine, programmé le 11 novembre au stade olympique de Loujniki à Moscou, devrait servir de test.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter