Coupe du monde : le comportement des Camerounaises lors de leur match contre l'Angleterre pourrait faire l'objet d'enquêtes

Coupe du monde : le comportement des Camerounaises lors de leur match contre l'Angleterre pourrait faire l'objet d'enquêtes

SANCTIONS ? - Selon la BBC, la FIFA étudierait le dossier des Camerounaises après le comportement particulier adopté par ces dernières lors du huitième de finale face à l'Angleterre dimanche (3-0), qui avaient interrompu le jeu quelques minutes en contestation des décisions du VAR. Le média britannique indique également que la CAF envisage l'ouverture d'une enquête.

Ces images ont fait le tour du monde. Dimanche 23 juin, lors du huitième de finale du Mondial 2019 opposant l'Angleterre au Cameroun (3-0), le comportement des joueuses camerounaises, excédées par l'arbitrage et l'utilisation du VAR, a interpellé. Déjà menées au score après une erreur commune de la défenseuse Augustine Ejangue et de sa gardienne, qui a capté à la main une passe en retrait, les Lionnes Indomptables vont prendre un coup de massue sur la tête avec un deuxième but juste avant la pause (42'), initialement refusé pour hors-jeu, puis validé par le VAR.

Toute l'info sur

La Coupe du monde féminine de football 2019

Lire aussi

En vidéo

Angleterre - Cameroun (2 - 0) : Les Camerounaises arrêtent le jeu pendant plusieurs minutes !

Après cette décision, l'ensemble des joueuses africaines vont parlementer durant près de deux minutes, menaçant brièvement d'interrompre la rencontre avant de reprendre le jeu. Deuxième fait marquant ayant engendré le mécontentement des Camerounaises, le but refusé par le VAR à Ajara Nchout, au retour des vestiaires. Une nouvelle fois, les Camerounaises, furieuses, vont pendant quelques minutes refuser de jouer, avant que leur sélectionneur ne leur demande de continuer la partie (49').

En vidéo

Angleterre - Cameroun (2 - 0) : La colère des Camerounaises après le but annulé

La BBC relève que ces comportements inédits sur la scène internationale ont déclenché de nombreuses réactions, notamment celle de la présidente de la commission chargée du football féminin à la Confédération africaine de football (CAF), Isha Johansen. "Tout en restant fiers de nos équipes africaines qui ont participé à la Coupe du monde féminine, nous estimons que le match d'hier entre l'Angleterre et le Cameroun a eu un impact négatif, non seulement sur le football féminin africain, mais sur le football africain dans son ensemble", a-t-elle déclaré dans un communiqué, estimant qu'une enquête devait être ouverte par la CAF.

Toujours selon le média britannique, qui a contacté un porte-parole de la FIFA, l'instance mondiale du football "examine actuellement" le dossier, ajoutant que de nouvelles informations seraient "fournies en temps voulu".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Paris : Anne Hidalgo opposée à un confinement le week-end, une mesure "inhumaine"

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : Nicolas Sarkozy va faire appel

VIDEO - Golden Globes : Chadwick Boseman sacré meilleur acteur, sa veuve livre un émouvant discours

Covid-19 : Moselle, Haute-Garonne, Nice... Les mesures de restrictions locales se multiplient

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Lire et commenter