Coupe du monde 2019 : "Allez les gays !", lance Rapinoe après la victoire face à la France

Football

Toute L'info sur

La Coupe du monde féminine de football 2019

DÉCLA - Bourreau des Françaises vendredi soir lors de la victoire des Etats-Unis en quart de finale du Mondial (2-1), Megan Rapinoe s'est fendue d'une sortie remarquée après la rencontre, mettant en avant la communauté LGBT+. Selon elle, "vous ne pouvez pas gagner une grande compétition sans avoir de gay dans votre équipe."

De nouveau rayonnante face aux Bleues vendredi soir, inscrivant un doublé permettant aux Etats-Unis de se qualifier pour les demi-finales du Mondial 2019, Megan Rapinoe s'est également faite remarquée en zone mixte après la rencontre. Face aux journalistes, la milieu de terrain évoluant à Seattle Reign FC a une nouvelle fois plaidé la cause de la communauté LGBT+ en lançant un : "Allez les gays !"


"Vous ne pouvez pas gagner une grande compétition sans avoir de gay dans votre équipe. Ça n’a d’ailleurs jamais été fait par le passé. C’est de la science, c’est tout !" a-t-elle déclaré avant d'ajouter : "Je suis inspirée par les gens qui, comme moi, se battent pour les mêmes choses." Le tout en plaçant un petit tacle au président américain Donald Trump, dont elle est une farouche opposante : "J’y puise plus d’énergie qu’à essayer de prouver aux autres qu’ils ont tort. C’est même épuisant."

"Pour moi, être gay et fabuleuse pendant le mois des Fiertés et la Coupe du monde, c’est très fort", a conclu Megan Rapinoe alors que la Marche des Fiertés a rassemblé des dizaines de milliers de personnes à Paris ce samedi. Pour rappel, Rapinoe, qui a décidé de ne pas chanter l'hymne national américain avant les rencontres, a d'ores et déjà déclaré qu'elle ne se rendrait pas à la Maison Blanche en cas de sacre mondial.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter