Coupe du monde 2019 : pourquoi Valérie Gauvin n'était-elle pas titulaire pour France-Corée ?

Football

Toute L'info sur

La Coupe du monde féminine de football 2019

SUR LE BANC - Si les Bleues ont fait une entame de compétition parfaite ce vendredi 7 juin, face à la Corée du Sud, une joueuse bleue était absente au coup d'envoi de ce match : Valérie Gauvin. Était-ce le moment de lui décerner un mauvais point ou était-ce un choix tactique de la sélectionneuse Corinne Diacre ?

Malgré la victoire, son absence a été, disons-le, remarquée. Ce vendredi 7 juin, la France affrontait la Corée du Sud, en ouverture de ce mondial féminin et malgré une large victoire des Bleues 4-0, beaucoup se sont demandés pourquoi l'attaquante quasi-incontournable de l'équipe, Valérie Gauvin, n'était-elle pas titulaire ? C'est Kadidiatou Diani qui a été préférée. 

L'habituelle numéro 9 n'était pas sur le terrain en début de match. Un choix stratégique de la part de Corinne Diacre ? Pas vraiment à en croire certains confrères. Il semblerait que deux retards d'affilée à l'entrainement aient coûté à la Réunionnaise, sa titularisation. 

Voir aussi

Alors qu'elle était interviewée en zone mixte, au sujet de son absence en début de match, la joueuse montpelliéraine a confirmé qu'il s'était passé un truc. "C'est de ma faute", a-t-elle déclaré. Et donc que s'est-il passé ? "No comment ! (...) On apprend toujours, je ferai plus attention la prochaine fois", a-t-elle balayé, avouant que sur le moment "c'était difficile", de ne pas être titulaire d'entrée de jeu. 

La sélectionneuse "a fait appel à moi sur le match (entrée en jeu à la 70e minute, Ndlr), j'ai donné le maximum, on verra après par la suite comment cela se passe", a-t-elle poursuivi. "En tout cas, je suis contente pour l'équipe. J'ai le sourire, on a gagné, c'est le plus important." 

Un choix "uniquement tactique"

Voir aussi

Diplomate, Corinne Diacre a expliqué un peu plus tard qu'il s'agissait d'un choix "uniquement tactique". "On avait souhaité mettre un peu plus de jeu de profondeur dans l'axe, que n'a pas forcément Gauvin", a-t-elle soutenu.  Sauf qu'un peu plus tôt dans la soirée, on apprenait qu'il s'agissait d'une sorte de leçon que la sélectionneuse a voulu donner à Valérie Gauvin. Nos confrères de l'Equipe expliquent que tout cela est en réalité dû à deux retards successifs à l'entraînement. Une façon comme une autre de mettre tout le monde au pas et de signifier d'entrée de jeu  qu'on ne plaisante pas avec la discipline. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter