Coupe du monde au Qatar: quelles options pour organiser le Mondial 2022 ?

Coupe du monde au Qatar: quelles options pour organiser le Mondial 2022 ?

Football
DirectLCI
COUPE DU MONDE - Mardi, les membres de la FIFA, ainsi que nombre de dirigeants de clubs de football de la planète ont rendez-vous au Qatar pour une grande consultation sur la date d'oragnisation du Mondial 2022.Tour d'horizon des options possibles.

Outre les soupçons de corruption qui entourent l'attribution de l'organisation de la Coupe du monde 2022 au Qatar, la question des dates de déroulement de la compétition est encore à fixer. Cette semaine les réponses ne devraient pas être fixées mais le problème sera posé lors d'une grande réunion avec les membres de la FIFA et les dirigeants des clubs.

La Coupe du monde peut-elle avoir lieu en mai-juin ?
Pour ne pas interrompre leur compétition en cours de saison, l'Association européenne des clubs et ligues professionnelles de football européennes a fait sa proposition la FIFA : à savoir une compétition en mai-juin. Mais pour la fédération internationale, le problème est le même que d'organiser l'épreuve entre juin et juillet. La température trop élevée serait à cette époque de l'année un frein au bon déroulement des matches dans de bonnes conditions.

La Coupe du monde peut-elle avoir lieu en février - mars ?
Les années de Coupe du monde sont depuis 1998 des années de Jeux Olympiques d'hiver. Pour le CIO, un déroulement de l'épreuve de football en même temps que les JO d'hiver serait assez catastrophique. En terme d'images, cela signifierait qu'une grande partie de l'attention médiatique serait dirigée vers le Qatar plutôt que sur les olympiades. A ce titre, la FIFA a déjà rassuré Thomas Bach, le président du comité international olympique sur le fait que le Mondial n'empiéterait pas sur les Jeux Olympiques d'hiver.

La Coupe du monde peut-elle avoir lieu en novembre-décembre ?
Jeudi dernier, Michel Platini affirmait que deux options étaient possibles pour organiser la compétition : "Ce sera en hiver et ce sera décidé assez tôt, je pense au prochain comité exécutif, au mois de mars. Il y a deux possibilités : novembre-décembre ou janvier". L'option semble la plus probable. Le mois dernier déjà, le président de la confédération asiatique Sheikh Salman Bin Ibrahim Al Khalifa affirmait que la question était déjà tranchée. En réalité, elle sera définitivement actée en mars lors d'un comité directeur de la FIFA.

Elle pose pourtant problème aux grands championnats qui font état de manques à gagner si leur compétition venait à s'interrompre pour laisser la place au plus grand événement du football mondial. Le président du Bayern Munich Karl-Heinz Rummenigge a déjà prévenu : "Si nous changeons de l'été à novembre ou janvier, cela affectera notre entreprise. Ce coût ne peut être payé par les clubs. Nous ne sommes pas prêts à le payer." Voilà qui devrait amener un nouveau problème…

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter