Coupe du monde, Copa America, Gold Cup : trois finales le même jour, Megan Rapinoe dénonce le "manque de respect" de la Fifa

Football

Toute L'info sur

La Coupe du monde féminine de football 2019

FOOTBALL - Trois finales majeures sont programmées ce dimanche 7 juillet : celle la Coupe du monde, de la Copa America et de la Gold Cup. "Une très mauvaise idée" pour l'Américaine Megan Rapinoe qui dénonce le "manque de respect" de la Fifa. "Je ne pense pas que nous soyons aussi respectées que le football masculin", a-t-elle déclaré.

Megan Rapinoe est en colère. Samedi en conférence de presse, la joueuse américaine a poussé un coup de gueule contre la Fifa, qui a eu la "très mauvaise idée" de programme trois finales majeures ce dimanche 7 juillet. En effet, en plus de la finale du Mondial qui verra s'affronter les Etats-Unis et les Pays-Bas à Lyon, sont également programmées les finales de la Copa America (Brésil-Pérou) et de la Gold Cup, tournoi d'Amérique du Nord, Centrale et des Caraïbes (Etats-Unis-Mexique).


"Ca me paraît incroyable. Je ne pense pas que nous soyons aussi respectées que le football masculin" a déclaré Megan Rapinoe. "Si vous vous souciez vraiment de réduire l’écart (entre les hommes et les femmes) est-ce que vous organisez trois finales le même jour ? Non. Laissez-vous les fédérations voir leurs équipes disputer deux matches dans les quatre ans séparant deux tournois ? Non. (...) Nous avons besoin d’attention, de détails, des meilleurs esprits pour nous aider à faire grandir le sport féminin chaque jour" a déclaré la très engagée milieu de terrain. 

Je ne sais pas comment cela a pu arriver."Megan Rapinoe

"C’est la finale de la Coupe du monde ! Ca devrait être un jour 'on annule tout'. Alors non, je ne sais pas comment cela a pu arriver. Je crois que j’ai entendu quelque part qu’ils n’ont juste pas pensé à ça, ce qui est un problème" a ajouté celle qui ne se rendra pas à la Maison blanche pour rencontrer Donald Trump en cas de victoire.

Contactée par l'AFP, la Fifa assure que la programmation de ces finales "a fait l'objet d'un processus de consultation globale avec toutes les parties prenantes", afin de "minimiser les potentiels conflits de calendrier".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter