Coupe du monde de football 2019 : liste des 23, préparation, adversaires... notre mode d'emploi pour suivre les Bleues

Football
PROGRAMME - Le 7 juin prochain, l'équipe de France s'élancera dans "son" Mondial, à domicile, pour tenter d'accrocher sa première étoile. Alors que la liste des joueuses retenues a été dévoilée, jeudi 2 mai. Focus sur ce qui attend l'équipe de France de football jusqu'au coup d'envoi de la compétition.

Les Bleues vont-elles imiter leurs Bleus ? Un an après la sacre mondial de l'équipe de France masculine en Russie, et 21 ans après la victoire historique de leurs illustres aînés à domicile en finale face au Brésil (3-0), les filles de Corinne Diacre partent à la conquête de leur première étoile. Cette 8e édition de la Coupe du monde, qui a lieu tous les quatre ans depuis 1991, est organisée en France, du 7 juin au 7 juillet.


Éliminées par l'Allemagne (1-1, 5 t.a.b à 4) en quarts de finale lors de la précédente édition au Canada en 2015, elles lanceront leur campagne le 7 juin contre la Corée du Sud avant d'enchaîner par deux rencontres face à la Norvège et au Nigeria. À l'annonce tant attendue de la liste des 23 Bleues sur TF1 jeudi 2 mai, LCI vous remet à jour sur ce qui attend l'équipe de France, à un mois de son match d'ouverture.

Le calendrier des Bleues d'ici le Mondial

Jeudi 2 mai, Corinne Diacre a imité son homologue Didier Deschamps en dévoilant la liste de ses 23 joueuses sur TF1, une première dans l'histoire du football féminin français. Ce qui va bien sûr accélérer la préparation de cette Coupe du monde. Au début d'année 2019, les Bleues s'étaient offertes un match référence face aux États-Unis. Elles avaient marqué les esprits au Havre en faisant tomber les championnes du monde en titre (3-1). Une performance pleine d'espoirs qu'elles n'avaient pu répéter le 28 février face à l'Allemagne (0-1), championne olympique en titre et deuxième nation au classement Fifa. 


Attendues au tournant, les Françaises - qui restaient sur huit victoires d'affilée - ont réagi contre l'Uruguay (6-0) puis face au Japon (3-1), équipe championne du monde 2011 et vainqueure de la Coupe d'Asie 2018. Elles ont ensuite confirmé face au Danemark (4-0), qui n'a pas décroché son ticket pour le Mondial 2019. La liste dévoilée, les Bleues - en pleine préparation physique et sans les Lyonnaises, au repos après leur finale de Ligue des champions - ont lancé leur sprint final avec un succès étriquée face à la Thaïlande malgré le large score (3-0). Elles se testeront une dernière fois face à la Chine, le 31 mai à Créteil. 


Le match de préparation des Bleues :

Vendredi 31 mai : France-Chine, à Créteil (à 21h sur W9)

Le programme des Bleues au 1er tour

Lors du tirage au sort effectué le 8 décembre dernier à Paris, l'équipe de France a hérité d'un groupe largement à sa portée. Elle fera ses débuts le 7 juin (à 21h) au Parc des Princes face à la Corée du Sud, qualifiée pour la troisième fois de son histoire (après 2003 et 2015). Les Bleues avaient déjà croisé leur route en huitième de finale du Mondial en 2015, et l'avaient facilement emporté (3-0). 

Après ce match d'ouverture, les joueuses tricolores retrouveront la Norvège, le 12 juin (à 21h) à Nice. Même sans leur star lyonnaise Ada Hegerberg, première Ballon d'Or de l'histoire en 2018, les Scandinaves sont en théorie l'adversaire dont les Bleues de Corinne Diacre devront le plus se méfier. Pour finir, elles iront défier le Nigeria, le 17 juin (à 21h) au Roazhon Park. Championnes d'Afrique en titre pour la onzième fois, les "Super Falcons" sont plus en retrait sur l'échiquier mondial avec une 39e place au classement Fifa. Elles ont d'ailleurs plutôt bien réussi aux Françaises, qui les avaient corrigées 8-0 en amical l'an dernier. 


Les matches des Bleues au Mondial :

Vendredi 7 juin : France-Corée du Sud, au Parc des Princes (à 21h sur TF1 et Canal+)

Mercredi 12 juin : France-Norvège, à Nice (à 21h sur TF1 et Canal+)

Lundi 17 juin : France-Nigeria, à Rennes (à 21h sur TF1 et Canal+)

Et après la phase de groupes ?

Les 24 équipes, dont la France automatiquement qualifiée car pays hôte de la compétition, sont réparties en six groupes de quatre. Chacune nation affronte les trois autres de sa poule. À l'issue des trois journées, les deux premiers de chaque groupe ainsi que les quatre meilleures troisièmes, soit 16 équipes au total, sont qualifiés pour les huitièmes de finale. Les six troisièmes sont départagés dans l'ordre selon le nombre de points obtenus, la différence de buts, le plus grand nombre de buts marqués et enfin par un tirage au sort. C'est une différence majeur avec le Mondial masculin, où seuls les deux premiers de chaque poule sont qualifiés pour les huitièmes de finale. Les troisièmes et les quatrièmes, eux, rentrent à la maison.

Comment suivre les matches des Bleues ?

Neufs stades ont été retenus pour accueillir la compétition : Grenoble (Stade des Alpes), Le Havre (Stade Océane), Montpellier (Stade de la Mosson), Nice (Allianz Riviera), Paris (Parc des Princes), Reims (Stade Auguste-Delaune), Rennes (Roazhon Park) et Valenciennes (Stade du Hainaut). La billetterie officielle est toujours ouverte. La vente de "packs" regroupant plusieurs matches est accessible depuis le 19 octobre à partir de 25 euros. À Lyon, ville qui accueillera les demi-finales et la finale du Mondial 2019, le premier pack est proposé à 50 euros. Les billets individuels sont eux disponibles au grand public depuis le 7 mars.


Au total, 52 matches seront à suivre pendant un mois, entre le 7 juin et le 7 juillet. Vingt-cinq des 52 meilleures rencontres, dont "tous les matches de l'équipe de France", seront diffusées en clair sur les antennes du groupe TF1. Les 27 autres le seront uniquement sur la chaîne cryptée, Canal+.

Le calendrier de la compétition :

Phase de poules : du vendredi 7 au jeudi 20 juin

Huitièmes de finale : du samedi 22 au mardi 25 juin

Quarts de finale : du jeudi 27 au samedi 29 juin

Demi-finales : du mardi 2 au mercredi 3 juillet 

Match pour la troisième place : samedi 6 juillet

Finale : dimanche 7 juillet

Qui est la mascotte du Mondial ?

Tel père, telle fille. La mascotte de la Coupe du monde de foot 2019 répond au doux nom d'Ettie. Appartenant à l'espèce Gallus gallus domesticus, le poussin jaune vêtue d'une marinière, symbole de la mode "à la française", est issue d'une longue lignée de mascottes à plumes et n'est autre que la fille de... Footix. Souvenez-vous, il s'agissait de la mascotte officielle du Mondial 1998 en France.

En vidéo

Ettie, la mascotte de la Coupe du monde de football féminin

"C'est la fille de Footix, qui a été déposer l'étoile de champion du monde sur la planète des mascottes, et cette étoile est finalement revenue sur terre sous la forme d'Ettie. Elle incarne le fait que beaucoup plus de filles jouent au foot maintenant. On veut que cette Coupe du monde soit une fête", expliquait Brigitte Henriques, vice-présidente de la Fédération française (FFF) en mai dernier. On lui souhaite de porter bonheur aux Bleues comme son père l'a fait avant elle avec la bande à Zidane et Deschamps.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football féminin 2019

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter