Coupe du monde en Russie : Platini dément avoir été corrompu avec un Picasso

Coupe du monde en Russie : Platini dément avoir été corrompu avec un Picasso

FOOTBALL - La Russie, élue pour organiser la Coupe du monde en 2018, aurait acheté plusieurs votes grâce à des cadeaux glissés en sous-main. Parmi ceux-là, celui de Michel Platini, président de l'UEFA, qui aurait reçu un tableau de Pablo Picasso, annonce le Sunday Times. Le Lorrain a démenti aussitôt.

Si ce n'est pas le Qatar, c'est la Russie. Les deux prochaines Coupes du monde suscitent toujours autant le doute quant à leurs conditions d'attribution. Et en première ligne de la contestation, le Sunday Times a livré de nouvelles révélations ce dimanche, concernant le Mondial 2018. Selon le quotidien britannique, la Russie aurait acheté des votes grâce à des cadeaux, donc en ayant corrompu certains électeurs, pour s'assurer de l'emporter, par exemple face à l'Angleterre.

Une collection d'oeuvres d'art prévues comme cadeaux

Et parmi les noms avancés figure celui de Michel Platini. Le Français, président de l'UEFA (Union européenne de football), aurait reçu un tableau de Pablo Picasso en échange de son vote, annonce le journal. Un bien de grande valeur offert Viacheslav Koloskov, membre du comité qui a travaillé à l'organisation de la Coupe du monde en Russie. Ce dernier avait d'ailleurs pour mission de répartir toute une collection d'oeuvres d'art, issues du musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg et prévue à cet effet par Vladimir Poutine.

Le Sunday Times aurait donc eu accès à tout un dossier avec les noms des différentes personnes corrompues. Un document conservé par la fédération anglaise. ''La FA peut confirmer qu'elle a bien compilé des informations sur le déroulement de la candidature, explique-t-elle dans un communiqué. Des consultants ont été engagés sur la base de la confidentialité pour recueillir des informations et ceci a été rapporté à Michael Garcia'', qui a enquêté sur le déroulement des deux processus d'attribution du Mondial. Une enquête qui provoque toujours un vif débat au sein des instances .

Platini : "Une rumeur ridicule"

Dans la soirée, le Lorrain a néanmoins rejeté toutes ces accusations. "J'aimerais préciser que les allégations du Sunday Times sont totalement fictives et que ce journal reconnaît d'ailleurs lui-même ne détenir aucune preuve venant étayer cette rumeur ridicule", a expliqué le patron du foot européen à l'AFP. Le quotidien allemand Die Welt prévient de son côté que des investigations à ce sujet allaient concerner des personnes haut placées à la Fifa. Mais pas Michel Platini.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : l'épidémie devrait redémarrer "cet automne", prévient Arnaud Fontanet

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la liste des 48 départements concernés

EN DIRECT - Covid-19 : le pass sanitaire maintenu pour l'instant dans tous les départements

EN DIRECT - Crise des sous-marins : Emmanuel Macron va s'expliquer avec Joe Biden cet après-midi

Aux États-Unis, le Covid a fait plus de morts que la grippe espagnole... et en France ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.