Le carnet de bord du Mondial : c'est le coup d'envoi !

Football

Toute L'info sur

La Coupe du monde féminine de football 2019

DEMANDEZ LE PROGRAMME - Infos, coulisses, anecdotes... Chaque matin pendant la Coupe du monde féminine (du 7 juin au 7 juillet), LCI vous parle de ce que vous réserve la compétition organisée en France. Ce vendredi 7 juin, place à la cérémonie d'ouverture et au premier match des Bleues.

Bonjour la France ! Un an après le titre mondial de l'équipe de France en Russie, et vingt-et-un ans après la victoire historique de leurs illustres aînés à domicile en finale face au Brésil (3-0), les Bleues partent à la conquête de leur première étoile. Tous les matins, du 7 juin au 7 juillet pendant la Coupe du monde féminine, la première qui se tient dans l'Hexagone, LCI vous livre à domicile le programme du jour. Matches du jour, diffuseurs, joueuse à suivre... Ne manquez rien de l'actu de ce Mondial 2019.

Lire aussi

Pourquoi vous ne devez pas rater France-Corée du Sud

Voilà, elles y sont. Les Bleues vont donner le coup d'envoi de "leur" Coupe du monde ce vendredi 7 juin au Parc des Princes face à la Corée du Sud (à 21h, en direct sur TF1 et en live commenté sur LCI). En tant que pays hôte, l'équipe de France aura à cœur de bien entamer la compétition pour la quatrième participation de son histoire. En 2003 aux États-Unis, les Françaises avaient perdu contre la Norvège (2-0). En 2011, en Allemagne, elles s'étaient imposées contre le Nigéria (1-0) avant disposer de l'Angleterre (1-0) au Canada quatre ans plus tard. Deux succès et un revers donc en trois entrées en lice. Quid en 2019 ?

"Il ne faut pas jouer le match avant l'heure", a prévenu jeudi la sélectionneuse tricolore. Car, si les Sud-Coréennes semblent à la portée de la France, qui tentera de devenir la deuxième nation-hôte à remporter le Mondial après les États-Unis en 1999, les "Guerrières Taegeuk" n'en demeurent pas moins redoutables. L'équipe de Yoon Deok-yeo, qui développe un football proche de celui pratiqué par le Japon, est réputée pour son jeu court en mouvement et la rigueur dont les joueuses font preuve. 

Voir aussi

Vous allez entendre parler d'elle

En Corée du Sud, on la surnomme "Messi So-yun". Là-bas, son nom s'accompagne toujours des superlatifs "la plus jeune", "la première" ou encore "la meilleure". Le parcours de Ji So-yun a fait naître les comparaisons avec la légende Cha Bum-kun, éclaireur du football sud-coréen en Europe et vainqueur de deux Coupes de l'UEFA avec l'Eintracht Francfort et le Bayer Leverkusen dans les années 1980. Première joueuse asiatique à évoluer en Premier League en 2014, Ji So-yun a découvert l'équipe nationale à l'âge de 15 ans et, au fil du temps, en est devenue la meilleure buteuse (54 réalisations en 155 sélections).

À 28 ans, la meneuse des "Guerrières Taegeuk" rêve de porter haut les couleurs de son pays. Elle a en effet à cœur de faire mieux que lors de la précédente édition au Canada en 2015. Blessée à une cuisse lors de la victoire contre l'Espagne (2-1), elle et avait assisté impuissante à l'élimination de son équipe en huitième de finale face aux Bleues (0-3). "Rester sur le banc face à la France a été douloureux pour moi", racontait-elle il y a peu sur le site de la Fifa. Vendredi, Ji So-yun va pouvoir en quelque sorte se rattraper. 

Voir aussi

Le chiffre qui fait la différence

On en sait plus sur les primes que toucheront les Bleues. Les joueuses de l'équipe de France se partageront 30% de la dotation allouée par la Fifa après le tournoi. Les filles de Corinne Diacre recevront 20.000 euros en cas de 3e place et 30.000 si elles sont en finale. En cas de titre, les Françaises toucheront 40.000 euros. Une gratification en hausse par rapport au Mondial 2015 au Canada, où 30.000 euros étaient promis aux Françaises en cas de victoire finale, soit l'équivalent de deux mois de salaire brut pour les mieux payées du groupe. Dix fois moins que la somme perçue par les Bleus (400.000 euros environ) l'été dernier.

Voir aussi

Hors-jeu

Qui dit match d'ouverture, dit cérémonie d'ouverture. Comme le veut la coutume, elle aura lieu juste avant le coup d'envoi de cette première rencontre au Parc des Princes. Le show se déroulera entre la fin de l'échauffement des joueuses et l'entrée officielle des deux équipes sur la pelouse. Comme nous vous l'annoncions, le spectacle durera précisément 9 minutes et 47 secondes et célébrera l'histoire du football féminin au travers de plusieurs tableaux avec un final qu'on nous annonce "spectaculaire". Annoncée début mai, la chanteuse Jain sera associée très tôt au show pour mettre l'ambiance dans le stade.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter