Le carnet de bord du Mondial : l’Angleterre et la Suède se disputent la médaille de bronze

Football

Toute L'info sur

La Coupe du monde féminine de football 2019

DEMANDEZ LE PROGRAMME - Infos, coulisses, anecdotes... Chaque matin pendant la Coupe du monde féminine (du 7 juin au 7 juillet), LCI vous parle de ce que vous réserve la compétition organisée en France. Ce samedi 6 juillet, place à la "petite finale" entre Anglaises et Suédoises.

Bonjour la France ! Tous les matins, du 7 juin au 7 juillet pendant la Coupe du monde féminine, la première qui se tient dans l'Hexagone, LCI vous livre à domicile le programme de la journée à venir. Matchs du jour, diffuseurs, joueuse à suivre, anecdote... Ne manquez rien de l'actualité de ce Mondial.

La vidéo que vous devez (re)voir

Il s'en est décidément passé de belles durant ce Mondial. La preuve avec ce nouveau "top des buts", cette fois consacré aux quarts de finale. L'occasion de se délecter, sans trop remuer le couteau dans la plaie de l'élimination des Bleues à ce stade de la compétition.

En vidéo

Top 5 : Les plus beaux buts des quarts de finale

Pourquoi vous ne devez pas rater Angleterre-Suède

On a souvent tendance à considérer le match pour la 3e place, entre les deux perdants des demi-finales, comme une rencontre au rabais. On a tort : généralement, les équipes se donnent corps et âme pour sauver l'honneur et ne pas repartir les mains vides, sans pour autant tomber dans une gestion calculatrice du résultat. "Ce seront deux équipes blessées qui se feront face demain (samedi), vous verrez deux équipes exceptionnelles qui vont attaquer pour s'offrir cette médaille de bronze. Ce n'est pas la médaille que nous voulions gagner, mais c'est la seule que nous pouvons gagner maintenant. L'équipe qui gagnera sera celle qui aura surmonté la désillusion mentale d'une défaite. Ce sera un bon baromètre pour nous en matière d'opposition : pouvons-nous battre des équipes comme la Suède ? Elles sont bien organisées, ont un bon système, des joueuses offensives fantastiques et elles tentent régulièrement, comme nous, de dépasser ce cap des demi-finales, de gagner des tournois", a joliment verbalisé le sélectionneur anglais Phil Neville.

Vous en avez trop entendu parler

Vous vous souvenez de la polémique autour de la célébration "tasse de thé" d'Alex Morgan après la demi-finale face à l'Angleterre (voir notre carnet de bord de la veille) ? Eh bien, l'attaquante star des États-Unis est revenue là-dessus ce vendredi, avec toute la franchise qui la caractérise : "Je trouve qu'il y a deux poids, deux mesures quand il s'agit des femmes dans le sport, s'est-elle agacée. À écouter certains, on devrait être plus modestes (que les hommes) dans nos succès, faire la fête mais pas trop, ne pas en faire des tonnes. Alors que les hommes, quand ils célèbrent leurs buts dans les grandes compétitions, ils s'attrapent le sexe. Alors je me dis qu'à côté, boire une tasse de thé, on peut simplement en rire." Un argument imparable ?

Le programme du week-end

Histoire que vous puissiez vous organiser comme il faut, on vous rappelle, d’avance, ce qui vous attend en ce week-end de clôture de cette belle Coupe du monde.


Samedi 6 juillet

17h : Match pour la troisième place (Nice), Angleterre-Suède, en direct sur TMC et Canal+


Dimanche 7 juillet

17h : Finale (Lyon), États-Unis - Pays-Bas, en direct sur TF1 et Canal+

Le chiffre qui fait la différence

Un milliard, soit la somme, en euros, que la Fifa compte investir, au global, dans le football féminin ces prochaines années. C'est ce qu'a annoncé ce vendredi le président de l'instance mondiale, entre autres mesures faisant partie d'un vaste plan de développement. Le dirigeant a donné quelques autres chiffres impressionnants : plus d'un milliard de téléspectateurs pour ce Mondial en France avant même la finale (contre 850 millions sur l'ensemble du tournoi il y a quatre ans au Canada), et 1.053.096 supporters dans les stades, pour un taux de remplissage de 74,57 %, dont 24 matches à guichets fermés. Des records absolus. Plus de détails sur ce sujet en cliquant ci-dessous.

Hors-jeu

On en parlait dans ce même carnet de bord jeudi : les Néerlandaises ont célébré leur qualification pour la finale aux cris de "MBAPPÉ ! MBAPPÉ !" et l'intéressé avait apprécié. Mais l'affaire n'en est pas restée là puisque, en réponse, la Fédération des Pays-Bas a invité l'attaquant parisien à la finale en ces termes : "Merci Kylian, mais viendras-tu nous encourager dimanche ? Lyon n'est qu'à quelques heures de Paris."

La suite au prochain épisode ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter