Le carnet de bord du Mondial : la Suède et les Pays-Bas à la lutte pour l'autre place en finale

Football

Toute L'info sur

La Coupe du monde féminine de football 2019

DEMANDEZ LE PROGRAMME - Infos, coulisses, anecdotes... Chaque matin pendant la Coupe du monde féminine (du 7 juin au 7 juillet), LCI vous parle de ce que vous réserve la compétition organisée en France. Après la qualification des Américaines, place ce mercredi à l'autre demi-finale, celle des outsiders que sont la Suède et les Pays-Bas.

Bonjour la France ! Un an après le titre mondial des Bleus en Russie, et 21 ans après la victoire historique de leurs illustres aînés à domicile en finale face au Brésil (3-0), les Bleues partent à la conquête de leur première étoile. Tous les matins, du 7 juin au 7 juillet pendant la Coupe du monde féminine, la première qui se tient dans l'Hexagone, LCI vous livre à domicile le programme de la journée à venir. Matchs du jour, diffuseurs, joueuse à suivre, anecdote... Ne manquez rien de l'actualité de ce Mondial.

L'action que vous devez (re)voir

Pour une fois, on a décidé de ne pas vous proposer un but. Mais un arrêt de gardienne. C'est l'action du match qui propulse les américaines en finale. Après avoir refusé un but d'Ellen White, pour hors jeu, l'arbitre demande l'assistance vidéo. Un pénalty est alors accordé après une faute de l'américaine Becky Sauerbrunn, contre l'attaquante anglaise. La goalie Alyssa Naehr, dans les pas de Hope Solo, arrête le pénalty tiré par Steph Houghton et envoie ainsi la sélection US (une nouvelle fois) en finale. 

En vidéo

Angleterre - USA (1 - 2) : Voir le penalty arrêté par Naeher en vidéo

Pourquoi vous ne devez pas rater Suède - Pays-Bas

Tout d'abord parce que la Suède est la seule équipe à avoir véritablement tenu tête dans le jeu, malgré sa défaite (0-2) en phase de groupes, aux États-Unis. La seule, aussi, à être parvenue à marquer contre l'Allemagne, 2e nation mondiale, et même deux fois (victoire 2-1) en quarts de finale. Ensuite parce que les Pays-Bas, sacrés champions d'Europe l'été dernier avec une équipe jeune à l’impressionnante marge de progression, présentent l'un des collectifs les plus aboutis et les plus séduisants dans ce Mondial. En gros, parce que ce match oppose deux équipes redoutables, et le mot est faible.

Vous allez entendre parler d'elle

Vous entendrez parler de l'attaquante néerlandaise Lieke Martens, non seulement parce qu'elle est la star absolue et la leader technique des Oranje, mais aussi parce que tout son pays est suspendu à l'un de ses orteils, douloureux. "Lieke est quand même blessée depuis un petit moment, a indiqué sa sélectionneuse Sarina Wiegman. Après la rencontre face au Japon (2-1 en 8es de finale), elle a eu davantage de problèmes avec son orteil. Mais elle a pu jouer contre l'Italie (2-0 en quart), et rien n'a empiré depuis. Alors j'espère qu'elle sera alignée." À part peut-être en Suède, tout le monde l'espère.

Le chiffre qui fait la différence

Huit, comme le nombre de buteuses différentes ayant marqué pour la Suède depuis le début de la Coupe du monde, un record à l'échelle de la compétition. Cela dit à la fois toute la solidarité s'exprimant dans cette équipe, et toute la difficulté que ses adversaires ont eue pour défendre, le danger venant, pour le coup littéralement, de partout.

Hors-jeu

Si vous vous trouvez dans la région de Lyon, et/ou si vous vous sentez frustré de ne pas avoir pu assister à une rencontre de cette première Coupe du monde féminine en France, sachez que la Fifa a mis en vente des places supplémentaires pour le Suède - Pays-Bas de ce mercredi soir. Ne ratez pas une telle occasion.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter