Le carnet de bord du Mondial : place au dernier carré

Football

Toute L'info sur

La Coupe du monde féminine de football 2019

DEMANDEZ LE PROGRAMME - Infos, coulisses, anecdotes... Chaque matin pendant la Coupe du monde féminine (du 7 juin au 7 juillet), LCI vous parle de ce que vous réserve la compétition organisée en France. Dimanche 30 juin, le dernier carré est enfin connu, et la compétition entre dans sa dernière ligne droite.

Bonjour la France ! Un an après le titre mondial des Bleus en Russie, et 21 ans après la victoire historique de leurs illustres aînés à domicile en finale face au Brésil (3-0), les Bleues partent à la conquête de leur première étoile. Tous les matins, du 7 juin au 7 juillet pendant la Coupe du monde féminine, la première qui se tient dans l'Hexagone, LCI vous livre à domicile le programme de la journée à venir. Matches du jour, diffuseurs, joueuse à suivre, anecdote... Ne manquez rien de l'actualité de ce Mondial.

Le but que vous devez (re)voir

Il n'aura pas suffi pour permettre à l'Allemagne d'accéder au dernier carré, mais il s'agit à coup sûr du plus beau but de cette journée. A la 15e minute du match opposant les Allemandes à la Suède, la milieu de terrain Lina Magull a régalé le public du Roazhon Park, à Rennes, en ouvrant la marque de façon acrobatique. Bien servie par Däbritz dans la surface, après une perte de balle de Fischer à 20 mètres, la joueuse du Bayern Munich va lever son ballon avant de dégainer une volée du droit acrobatique qui va tromper Lindahl.

En vidéo

Allemagne - Suède (1 - 0) : Voir le but splendide de Magull en vidéo

Le bilan des quarts de finale

La logique a (presque) été respectée. Alors que l'Angleterre a fait sa loi face à la Norvège vendredi (3-0), tout comme les Etats-Unis face aux Bleues (2-1), les Pays-Bas ont disposé de l'Italie sur le score de 2-0, grâce à des buts signés Miedema et Van der Gragt, après une première mi-temps où les Italiennes ont fait jeu égal et fait preuve d'une solidité défensive impressionnante. 

En revanche, une petite surprise a eu lieu à Rennes ce samedi avec la victoire des Suédoises face à l'Allemagne (2-1), après avoir été menées au score dès la 15e minute de jeu. Grâce à leurs attaques rapides, les Scandinaves ont renversé la vapeur avec des réalisations de Jakobsson et Blackstenius, leur permettant de battre la deuxième nation au classement FIFA et ainsi se qualifier pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

Lire aussi

Vous allez encore entendre parler d'elle

Megan Rapinoe a marqué la totalité des buts inscrits par les Etats-Unis en huitièmes et en quarts de finale. L'Américaine a en effet marqué un doublé face à l'Espagne puis face à la France, des matches remportés 2 buts à 1 par les USA. Si la joueuse de Seattle n'est pas à son meilleur niveau depuis le début de la compétition, elle monte en puissance et sait se montrer décisive quand son équipe en a besoin. Au contraire d'Alex Morgan, qui depuis son quintuplé face à la Thaïlande n'a plus marqué. Elle est même apparue à plusieurs reprises diminuée physiquement ces deux derniers matches.

Si elle brille sur le terrain, Megan Rapinoe est également l'Américaine qui fait le plus parler d'elle en dehors. Sa forte personnalité intrigue, ses combats pour l'égalité est salué, et son refus de chanter l'hymne américain à chaque début de rencontre est à chaque fois commenté. Y compris par le président des Etats-Unis, Donald Trump.

Lire aussi

Le chiffre qui fait la différence : 4

Aucun des quatre derniers organisateurs de la Coupe du monde n'a dépassé le stade des quarts de finale. Ces quatre dernières Coupe du monde, les nations hôtes ont toujours été éliminées à ce stade de la compétition. C'était le cas de la Chine en 2007, de l'Allemagne en 2011, du Canada en 2015 et de la France cette année.

Hors-jeu

Jouant sous une chaleur écrasante à Valenciennes ce samedi, l'Italie et les Pays-Bas ont eu droit à deux pauses fraîcheur durant la rencontre, une par période. La gardienne néerlandaise Sari van Veenendaal, en plus de s'hydrater et de reprendre son souffle, en a profité pour se mettre à l'ombre, sous un parapluie situé près de caméras de télévisions.

Lire et commenter